Navigation – Plan du site

AccueilNuméros2EssaisMuseum of Modern Art, 1944 : l’ha...

Essais

Museum of Modern Art, 1944 : l’habit selon l’architecte Bernard Rudofsky

Museum of Modern Art, 1944: Clothing According to Architect Bernard Rudofsky
Museum of Modern Art, 1944: Kleidung aus Sicht des Architekten Bernard Rudofsky
Museum of Modern Art, 1944: l’abbigliamento secondo l’architetto Bernard Rudofsky
Museum of Modern Art, 1944: el hábito según Bernard Rudofsky
Émilie Hammen
p. 205-220

Résumés

En novembre 1944, le Museum of Modern Art de New York ouvre l’exposition « Are Clothes Modern? » C’est la première fois que l’institution s’interroge sur le vêtement et sur sa faculté à intégrer l’inventaire des pratiques et objets qu’elle s’attache alors à qualifier de modernes. Son commissaire, Bernard Rudofsky, est un architecte viennois tout juste rentré aux États-Unis. Animé par différents courants intellectuels des avant-gardes européennes, il poursuit les réflexions portant sur la réforme vestimentaire, forgées en Europe, de l’Angleterre à l’Allemagne, au cœur du musée américain. S’il convient de commenter ce déplacement, caractéristique de l’histoire de l’art moderne, cet article souhaite replacer l’événement au sein d’une historiographie de la mode. Entre industrie et musée, la contribution originale de l’architecte se fonde sur une assimilation de l’habit à l’habitat et dessine un ancrage théorique fécond pour une mode américaine qui s’affirme tout juste face à la couture parisienne.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2022.

Plan

De l’habit à l’habitat, du vernaculaire et des avant-gardes
De l’Europe aux États-Unis : les first papers de l’architecte-designer
Aux sources de la mode américaine : un vêtement moderne

Aperçu du texte

C’est ainsi que l’architecte Bernard Rudofsky (1905-1988) introduit l’exposition qu’il ouvre en novembre 1944 au Museum of Modern Art de New York. Celle-ci porte sur le vêtement, et son titre pose une question des plus légitimes pour le musée américain : « Are Clothes Modern? » Que l’institution s’interroge sur la modernité d’une discipline constitue une suite logique à ses précédentes expositions et à la vision de son premier directeur Alfred H. Barr, Jr. Mais comme le suggèrent ces phrases, il s’agit cette fois d’un objet qui aurait échappé à toute entreprise de théorisation malgré ses connivences profondes avec l’architecture et le design qui bénéficient depuis 1932 d’un département propre au sein du musée. Peu remarquée à son ouverture, la manifestation consacre pourtant l’introduction du vêtement dans l’inventaire des œuvres exposées au sein de l’institution new-yorkaise.

Il faut en effet attendre 2017 et l’exposition « Items: Is Fashion Modern? », présentée comme un pendant de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Émilie Hammen, « Museum of Modern Art, 1944 : l’habit selon l’architecte Bernard Rudofsky »Perspective, 2 | 2021, 205-220.

Référence électronique

Émilie Hammen, « Museum of Modern Art, 1944 : l’habit selon l’architecte Bernard Rudofsky »Perspective [En ligne], 2 | 2021, mis en ligne le 30 juin 2022, consulté le 21 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/perspective/25785 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.25785

Haut de page

Auteur

Émilie Hammen

Émilie Hammen est docteur en histoire de l’art (université Paris 1 – Panthéon Sorbonne). Elle enseigne l’histoire et la théorie de la mode à l’Institut français de la mode. Ses recherches portent sur l’historiographie de la mode en France ainsi que sur les rapports entre la mode et l’art, notamment au croisement des avant-gardes.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search