Navigation – Plan du site

AccueilNuméros1EssaisDes caisses, des œuvres et des ho...

Essais

Des caisses, des œuvres et des hommes. Une histoire logistique de l’art durant la Grande Guerre

Transporting to Protect: Toward a Logistical History of Art during the First World War
Transport zu Rettungszwecken: Für eine Logistikgeschichte der Kunst im Ersten Weltkrieg
Trasportare per salvare: per una storia logistica dell’arte durante la Prima Guerra mondiale
Transportar para salvar: por una historia logística del arte durante la Primera Guerra Mundial
Solène Amice
p. 121-132

Résumés

Les questions relatives à l’acheminement physique des objets, souvent laissées de côté par l’historiographie qui s’est concentrée sur les phénomènes de circulation et de transferts artistiques, sont décisives dans le cas d’un conflit comme la Grande Guerre car de fortes contraintes logistiques et des pénuries matérielles conditionnent le transport. Il s’agit ici de faire se rejoindre une littérature technique et une histoire de l’art qui s’intéresse à la circulation, car l’étude du moment du transport d’un objet peut permettre d’appréhender la construction du rapport d’une société à celui-ci et à sa matérialité. Ce champ d’études reste encore à défricher et, loin de constituer une histoire parallèle de l’art, cette approche logistique doit venir nourrir une histoire politique, administrative et idéologique du patrimoine.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2022.

Plan

Le patrimoine à rebours de la guerre
Le transport à l’œuvre

Aperçu du texte

Une Vierge à l’Enfant est photographiée, installée sur un rebord de pierre dans un espace aux murs aveugles, ressemblant à un caveau (fig. 1). Elle paraît mise de côté, entreposée là. Derrière elle, un vase de pierre et trois tableaux – descendus de leurs cimaises – semblent eux aussi stockés. Cette photographie, prise en mars 1919, a pour légende « Panthéon, statue de pierre ». Elle fait partie d’un reportage réalisé par un opérateur de la Section photographique et cinématographique de l’armée intitulé « Inventaire photographique d’œuvres d’art abritées pendant la guerre ». La guerre aurait ainsi conduit au déplacement de cette statue à Paris. Comment et quand est-elle arrivée dans un caveau du Panthéon, alors que le pays sort tout juste du premier conflit mondial ? D’où vient-elle ? Pourquoi a-t-elle été déplacée, non pour être exposée au public, mais pour être cachée ? Qu’est-ce que le « transport » incarne dans cette situation de guerre ?

1. Opérateur X [Joly], Panthéon, statue d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Solène Amice, « Des caisses, des œuvres et des hommes. Une histoire logistique de l’art durant la Grande Guerre »Perspective, 1 | 2022, 121-132.

Référence électronique

Solène Amice, « Des caisses, des œuvres et des hommes. Une histoire logistique de l’art durant la Grande Guerre »Perspective [En ligne], 1 | 2022, mis en ligne le 15 décembre 2022, consulté le 25 juin 2022. URL : http://journals.openedition.org/perspective/26990 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.26990

Haut de page

Auteur

Solène Amice

Solène Amice est doctorante contractuelle en histoire contemporaine à l’université Paris I – Panthéon-Sorbonne sous la direction de Bertrand Tillier. Ancienne élève de l’École normale supérieure de Paris et agrégée d’histoire, elle consacre ses recherches à l’histoire de la sauvegarde du patrimoine français et aux transferts de biens culturels durant la Première Guerre mondiale.

Haut de page
  • Logo INHA
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search