Navigazione – Piano del sito

HomePerspective en perspectiveLetture scelte2012Anne-Lise Desmas, Le Ciseau et la...

2012

Anne-Lise Desmas, Le Ciseau et la Tiare : les sculpteurs dans la Rome de Benoît XIII, Clément XII et Benoît XIV (1724-1758), Rome, École française de Rome, 2012

Marion Boudon-Machuel
Riferimenti:

Anne-Lise Desmas, Le Ciseau et la Tiare : les sculpteurs dans la Rome de Benoît XIII, Clément XII et Benoît XIV (1724-1758), Rome, École française de Rome, 2012.

Testo integrale

1La publication de la thèse de doctorat d’Anne-Lise Desmas est l’ouvrage de synthèse qui manquait sur la sculpture à Rome entre Camillo Rusconi et Antonio Canova. Il prend place dans la suite chronologique du Early Eighteenth Century Sculpture in Rome de Robert Enggass (1976), mais selon un mode de recherche et d’analyse différent, dont on admire la rigueur et qui en fait un digne pendant des travaux de Jennifer Montagu sur la sculpture de la Rome baroque. Développée en trois grands volets (« Le métier de sculpteur », « Les commandes de sculpture », « Quels parcours de carrière dans la Rome des années 1724-1758 ? »), cette étude globale prend en compte les multiples aspects de l’histoire de la sculpture et invite le lecteur à suivre au fil des pages les grands chantiers de la Ville éternelle à la veille du Jubilé de 1750, notamment ceux des sculptures de la fontaine de Trevi, de la façade du Latran ou de la nef de Saint-Pierre, mais aussi la production de sculpture pour la commande privée, pour l’art funéraire ou éphémère… L’auteur éclaire ainsi le paradoxe de la Rome des Lumières qui, dans ce quart de siècle marqué par la tradition berninienne, n’a laissé émerger aucun de ces artistes pourtant incontestablement talentueux qui lui ont assuré une abondante et remarquable production sculpturale. On félicitera les publications de l’École française d’avoir réservé à ce volume le grand format de sa collection (en écho à la monographie de Nicolas Cordier par Sylvie Pressouyre publiée en 1986), qui permet au texte d’être accompagné de plusieurs annexes (tableaux, documents), d’un indispensable index détaillé, et d’être enrichi d’un cahier de 98 planches en noir et blanc, avec de nombreuses œuvres jusqu’alors mal ou jamais reproduites, pour un prix très modique.

Inizio pagina

Per citare questo articolo

Riferimento elettronico

Marion Boudon-Machuel, «Anne-Lise Desmas, Le Ciseau et la Tiare : les sculpteurs dans la Rome de Benoît XIII, Clément XII et Benoît XIV (1724-1758), Rome, École française de Rome, 2012»Perspective [Online], Letture scelte, Messo online il 02 septembre 2013, consultato il 10 mai 2021. URL: http://journals.openedition.org/perspective/3327; DOI: https://doi.org/10.4000/perspective.3327

Inizio pagina

Autore

Marion Boudon-Machuel

Articoli dello stesso autore

Inizio pagina
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search