Navigation – Plan du site

AccueilPerspective en perspectiveComptes rendus2012Fritz Koreny, Hieronymus Bosch: D...

2012

Fritz Koreny, Hieronymus Bosch: Die Zeichnungen: Werkstatt und Nachfolgen bis zum Ende des 16. Jahrhunderts, Turnhout, Brepols, 2012

Frédéric Elsig
Références :

Fritz Koreny, Hieronymus Bosch: Die Zeichnungen: Werkstatt und Nachfolgen bis zum Ende des 16. Jahrhunderts, Turnhout, Brepols, 2012.

Texte intégral

1Amorcé par Carl Justi (1889), le catalogue de Hieronymus Bosch a été reconstitué par les travaux de Ludwig Baldass (1917), Charles de Tolnay (1937) et, plus récemment, Gerd Unverfehrt (1980). Il peut être divisé en deux groupes stylistiques. Le premier, réuni autour du Chariot de foin du Prado, se caractérise par une écriture rapide et une matière fluide, presque translucide. Le second, rassemblé autour du Jardin des délices, se définit par une manière plus patiente, un dessin plus net et une matière plus couvrante. Dans notre monographie (Jheronimus Bosch : la question de la chronologie, 2004), nous avons plaidé pour deux phases d’une même personnalité, en relevant des maillons intermédiaires tels que le Saint Jean-Baptiste de Madrid et en soulignant la difficulté posée par la date tardive du Chariot de foin du Prado, imposée par l’examen dendrochronologique. Fondé sur l’analyse des dessins, le livre de Fritz Koreny propose de résoudre la difficulté, en distinguant deux personnalités parallèles, dont il reconstruit la chronologie. Il assigne à Bosch le groupe du Jardin des délices, auquel se rattachent les dessins les plus fameux (notamment La Forêt a des oreilles et la terre a des yeux de Berlin, La Chouette de Rotterdam et L’Homme-arbre de Vienne), et au « Peintre du chariot de foin » des dessins plus énergiques tels que la Mise au tombeau de Londres. Les deux artistes collaboreraient durant les années 1490 dans des œuvres telles que le Saint Jean-Baptiste de Madrid. En dehors de cette distinction de mains, le livre reconstitue quelques personnalités qui gravitent autour de Bosch, en formulant nombre de nouvelles propositions. De ce fait, il constitue un apport majeur à l’étude de la production boschienne et de la peinture des anciens Pays-Bas au xvie siècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frédéric Elsig, « Fritz Koreny, Hieronymus Bosch: Die Zeichnungen: Werkstatt und Nachfolgen bis zum Ende des 16. Jahrhunderts, Turnhout, Brepols, 2012 »Perspective [En ligne], Comptes rendus, mis en ligne le 02 septembre 2013, consulté le 12 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/perspective/3338 ; DOI : https://doi.org/10.4000/perspective.3338

Haut de page

Auteur

Frédéric Elsig

30 juin 2013

Articles du même auteur

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search