Navigation – Plan du site

Perspective : une revue d’histoire de l’art à l’INHA

Jean-Pierre Cuzin et Olivier Bonfait
p. 7-8

Texte intégral

1« Historia quoque modo scripta, semper delectat... » : que l’on nous permette de rebondir sur la phrase de Pline citée par Alain Schnapp pour présenter Perspective, la revue de l’INHA. Depuis quarante ans en effet, en France, chaque génération d’historiens de l’art a créé une grande revue, souvent en relation avec l’idée de la création d’un institut d’histoire de l’art : la Revue de l’art par André Chastel en 1968, Histoire de l’Art, en 1989, au moment de la préfiguration de l’institut actuel. Chacune, avec des profils différents, a su rapidement trouver sa place au sein de la communauté scientifique. Parallèlement, d’autres revues plus spécialisées sur une période ou plus liées à une approche spécifique voyaient heureusement le jour, attestant ainsi de la diversité de l’histoire de l’art en France.

2Depuis une trentaine d’années, les façons de penser, écrire, faire l’histoire de l’art se sont diversifiées, croisées. C’est cette fécondité d’histoires de l’art au pluriel que Perspective voudrait servir, en devenant un pôle d’information et un lieu de débat intellectuel, à l’image de l’institution qui l’accueille, l’INHA. Perspective ne vise pas en effet à répéter les publications déjà existantes, en proposant des études ou des découvertes, mais à stimuler la connaissance, la réflexion et la recherche, en s’intéressant principalement à l’actualité de la discipline, à ses méthodes et ses enjeux. Aux côtés de Kunstkronik ou de The Art Bulletin, il y a place pour une revue publiant de nombreux comptes rendus ou états de la recherche, faisant ainsi rayonner les travaux effectués en France et diffusant dans un hexagone parfois trop national les nouveautés historiographiques étrangères. October, les Annales ou Critique ont également montré toute l’utilité à porter la réflexion sur le plan théorique, à stimuler la discussion au sein même de la recherche fondamentale, à engager des débats d’idées, en faisant connaître d’autres approches, développées par une autre école de pensée ou dans un autre pays. En plus de cette ouverture au débat qui caractérise les sciences humaines, l’histoire de l’art, assumant la dimension sociopolitique dont on l’a investie ces dernières années, doit proposer des forums de discussion propres à l’enjeu culturel qu’elle est devenue, un peu à la façon, pour les sciences sociales, de publications comme The New York Review ofBooks ou le TLS, Débat ou Commentaire. Pour que l’œuvre d’art continue à être un plaisir des sens et de l’esprit, Perspective s’adresse à tous les historiens d’art, mais aussi à ceux qui s’intéressent à l’histoire de l’art comme discipline pleinement engagée dans le débat contemporain.

   

3Afin de mieux couvrir cette actualité de la recherche, Perspective présente chaque année cinq dossiers traitant de la recherche dans les grandes périodes chronologiques (Antiquité, Moyen Âge, Période Moderne, XIXe siècle, XXe-XXIe siècles) ainsi qu’un dossier sur l’histoire de l’art dans un pays ou une aire géographique, et un dossier thématique sur une problématique ou une approche en histoire de l’art. Le rythme de publication dans les quatre numéros annuels de Perspective est le suivant : Antiquité/Moyen Âge ; l’histoire de l’art dans un pays/Période moderne ; XIXe siècle/XXe-XXIe siècles ; numéro thématique.

4Tous ces dossiers s’articulent en trois rubriques :

Débat : l’interview d’un grand historien de l’art ou d’un grand chercheur en sciences humaines ou exactes à propos de son intérêt pour l’histoire de l’art et ses méthodes ; des débats sur un thème, sur des publications récentes ; une réflexion à l’occasion de la sortie d’un livre au sujet novateur : de libres discussions au sein de la discipline qui s’ouvre ainsi sur d’autres domaines.

Travaux : des articles dressant un bilan de la recherche effectuée depuis plusieurs années sur un thème précis. Ils rendent compte des outils et de l’état de la question, en les plaçant dans une large perspective historique et méthodologique.

Actualité : une dizaine d’articles plus courts faisant le compte rendu groupé de plusieurs publications récentes (aussi bien de monographies, de catalogues d’expositions et d’articles que de publications en ligne, de sites internet et de séminaires non publiés) ; des notes signalant un ouvrage ou un article intéressant l’histoire de l’art mais publié hors de ce champ, ou traitant d’études parues dans des revues locales ou non spécialisées en histoire de l’art ; des points de vue méthodologiques et critiques sur une ressource documentaire ou un programme de recherche.

5Répétée chaque année dans les cinq dossiers consacrés aux grandes périodes chronologiques, ces rubriques permettent de suivre, sous une forme originale, l’essentiel de la recherche en histoire de l’art. Les deux autres dossiers annuels, nouveaux et originaux, viennent dynamiser la présentation de l’actualité de la recherche et lui donner une dimension plus réflexive.

6Celui sur l’histoire de l’art dans un pays propose de découvrir les outils de la recherche en histoire de l’art et les thématiques fondamentales de la discipline dans le pays, ainsi que ses enjeux.

7Le dossier thématique sur les approches nouvelles de l’histoire de l’art est consacré à des problématiques émergentes, transversales et diachroniques. Il fait de la quatrième livraison de Perspective un numéro de réflexion et de discussion, autant que d’information, destiné à un large public intéressé par les méthodes actuelles en sciences humaines. Les thèmes portent aussi bien sur une approche plus récente de l’histoire de l’art que sur une méthode classique en cours de renouvellement ou en crise, ou encore sur un sujet soumis à de nouvelles méthodes.

8Pour assurer un point de vue critique et international, la revue, dont la création a fait l’objet d’une large consultation, est dotée d’un comité scientifique international et de comités de rédaction pour chaque grande période, faisant ainsi participer à l’élaboration des numéros des chercheurs de différents horizons géographiques et intellectuels. Elle s’efforce également de faire appel à des auteurs nouveaux, dans différents pays, afin de créer un dialogue riche et fécond.

   

9Un mot enfin sur le financement de cette revue. L’INHA a une politique générale ambitieuse, mais souhaite naturellement continuer à soutenir les actions menées en collaboration ou à l’extérieur de l’Institut. Celui-ci continuera donc à aider à titres divers, comme il le fait actuellement, le bon fonctionnement de la Revue de l’art et la publication d’Histoire de l’art. Pour contribuer au rayonnement de la revue et assurer sa diffusion dans un vaste cercle, nous avons cherché un type de soutien particulier : des mécènes qui souscrivent des abonnements pour diffuser la revue autour d eux, ou dans un horizon de lecture plus ample (les bibliothèques départementales, les bibliothèques de centres d’histoire de l’art dans des pays « émergeants »). Un certain nombre de sympathisants a bien voulu répondre de confiance à ce premier appel, et nous les en remercions très vivement. En espérant que la sortie des premiers numéros permettra d’enrichir la liste de la tabula gratulatoria ! Nous tenons enfin à remercier les éditions Armand Colin, qui ont bien voulu apporter leur prestige et leur expérience à cette initiative.

   

10Perspective espère ainsi apporter à la communauté scientifique un forum de réflexion sur l’élaboration des connaissances, un lieu de diffusion du savoir, et une forme nouvelle de mise en circulation critique de celui-ci. Un instrument d’échange d’idées pour faire avancer la discipline.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Cuzin et Olivier Bonfait, « Perspective : une revue d’histoire de l’art à l’INHA »Perspective, 1 | 2006, 7-8.

Référence électronique

Jean-Pierre Cuzin et Olivier Bonfait, « Perspective : une revue d’histoire de l’art à l’INHA »Perspective [En ligne], 1 | 2006, mis en ligne le 31 mars 2018, consulté le 02 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/perspective/3923

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals