Navigation – Plan du site
Travaux

Culture visuelle du jeu sportif dans la première modernité

Visual Culture of Sporting Game in the First Modern Era
Visuelle Kultur des Sportspiels in der frühen Neuzeit
Cultura visiva del gioco sportivo nella prima modernità
Cultura visual de los juegos deportivos en la primera modernidad
Antonella Fenech Kroke
p. 109-128

Résumés

Si les jeux d’exercice de la première modernité, pensés comme pratiques (proto-)sportives, ont intéressé les historiens, les historiens de l’art et des images les ont très peu étudiés. Or, c’est dans la culture visuelle de ce temps que s’est exprimée avec force la relation qui lie images et sports. Témoignant de la complexification de la notion même de jeu, les images sont le lieu d’une re-sémantisation politique, juridique, médicale, religieuse des pratiques ludiques sportives. L’essor et la transformation de l’imaginaire lié à l’exercice physique sont ici interrogés à partir des productions visuelles qui contribuent à l’apparition en image du corps sportif, à la fixation des techniques ludiques ainsi qu’à la mutation des comportements dans un temps libre dont la conception est profondément repensée à partir de la Renaissance. La culture visuelle prémoderne offre ainsi des éléments de réponse à la question : pouvait-on être un « sportif » avant le xviiie siècle ?

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

Continuités et ruptures
Une Bildgenese du corps sportif
Le geste et la règle. Technique du corps et tékhnê ludique
Allégorisations sportives
Enfin… l’homme prémoderne faisait-il déjà du sport ?

Aperçu du texte

Si véritablement le jeu est un ressort primordial de civilisation, il ne se peut faire que ses significations secondes ne se révèlent pas instructives.

Dans le monde hyper-iconique et hyper-ludique qui est le nôtre, innombrables sont les manifestations du lien que les jeux, dans une acception générale0, entretiennent avec les images et qui témoignent de l’impact social, de la force politique et de l’efficacité économique d’une telle association. Si cette relation est très ancienne, elle connaît un renouvellement profond en Europe, entre le xve et la fin du xviie siècle. À bien des égards, les jeux sont en effet un élément constitutif de la culture de cette époque où l’on repense la valeur du temps et son usage ; où l’on assiste à l’émergence de la notion de passe-temps et où l’on en formalise le rôle dans la vie sociale et individuelle ; où l’on reformule l’articulation entre individus, structures sociales et espaces (Burke, 1995 ; Arcangeli, 2003). Questionner la relation entre cult...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Antonella Fenech Kroke, « Culture visuelle du jeu sportif dans la première modernité », Perspective, 1 | 2018, 109-128.

Référence électronique

Antonella Fenech Kroke, « Culture visuelle du jeu sportif dans la première modernité », Perspective [En ligne], 1 | 2018, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 11 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/perspective/9411 ; DOI : 10.4000/perspective.9411

Haut de page

Auteur

Antonella Fenech Kroke

Antonella Fenech Kroke est chargée de recherche au CNRS, Centre André Chastel (UMR 8150). Ancienne pensionnaire de l’Académie de France à Rome, ses recherches ont porté principalement sur la culture artistique et les productions visuelles (Italie, xvie siècle) dans leur dimension politique et culturelle. Actuellement elle s’intéresse aux pratiques ludiques dans les images et dans les sociétés de la première modernité ainsi qu’aux images de l’inversion et du renversement corporels (Corps à contresens, en préparation).

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals