Navigation – Plan du site
Lectures

Se cachant en pleine vue : les bidonvilles dans la cité

Hiding in Plain Sight: the Bidonville in the City
In Sichtweite versteckt: Slums in der Stadt
Nascondersi in piena vista: il bidonville nella città
Esconderse a plena vista: los bidonvilles en la cité
Sheila Crane
Traduction de François Boisivon
p. 167-176
Références :

Avermaete et Casciato, 2014 : Tom Avermaete et Maristella Casciato, Casablanca / Chandigarh : bilans d’une modernisation, Yto Barrada and Takashi Homma (photographies), Montréal / Zurich, Centre canadien d’architecture / Park Books, 2014, 367 p.

Blanc-Chaléard, 2016 : Marie-Claude Blanc-Chaléard, En finir avec les bidonvilles : Immigration et politique du logement dans la France des Trente Glorieuses, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, 464 p.

Henni, 2017 : Samia Henni, Architecture of Counter­revolution: The French Army in Northern Algeria, Zurich, gta Verlag, 2017, 336 p., 73 ill. en n. et b.

Roesler, 2016 : Sascha Roesler (dir.), Habitat marocain documents, Zurich, Park Books, 2016, 200 p.

Résumés

On observe, ces dernières années, une éclosion de publications consacrées à l’histoire et à la politique de l’espace qu’ont marquées les bidonvilles, terme probablement employé pour la première fois à la fin des années 1920 à Casablanca pour décrire une agglomération en croissance rapide d’habitats de fortune construits par des migrants récemment arrivés des campagnes à la ville. Au cours des décennies qui suivirent, ce terme fut repris pour désigner des développements similaires dans d’autres villes du Maghreb et, au milieu des années 1950, en métropole. Comme le suggèrent les quatre ouvrages analysés ici, des historiens de la ville et de l’architecture ont commencé à s’intéresser de plus près à la trajectoire particulière du bidonville, soit du point de vue de l’histoire urbaine – en mettant l’accent sur les institutions, sur les structures politiques et sur les politiques de la ville (Blanc-Chaléard, 2016) –, soit de celui de l’histoire de l’architecture – privilégiant les plans d’architectes pour de nouveaux aménagements urbains et la construction de logements destinés à remplacer les bidonvilles (Avermate et Casciato, 2014 ; Roesler, 2016). Dans Architecture and Counterrevolution, Samia Henni ouvre une sorte de troisième voie, puisqu’elle relie l’analyse des politiques institutionnelles et des projets à grande échelle de restructuration territoriale à l’étude de projets de construction remarquables.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

Les Trente Glorieuses des bidonvilles ?
Entre formel et informel
L’état de (non)guerre et le bidonville
Les avenirs du bidonville

Aperçu du texte

Si l’on devait ébaucher une histoire de la culture visuelle du bidonville, une affiche éditée en juin 1968 pourrait certainement lui servir de symbole iconique. Sous le titre, écrit à la main, sonnant comme un appel aux armes « Non aux bidonvilles, non aux villes-bidons », l’affiche enjoignait le lecteur à ne pas permettre que l’urbanisme demeure le domaine réservé de l’État et des experts, mais à le revendiquer comme terrain critique où puisse s’exprimer directement l’engagement politique. La paire de barils de pétrole qu’elle montrait, l’un surmonté d’une cheminée de fortune, l’autre divisé en travées de fenêtres, formant comme une grille uniforme, reprend visuellement le jeu de mots sur « bidonvilles », en donnant à voir le baril jeté au rebut souvent utilisé comme matériau de construction des habitats de bric et de broc édifiés dans les zones urbaines, qui répondent plutôt aujourd’hui au terme générique d’habitat informel. Dans le même temps, l’affiche dévoile la vision homogéné...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sheila Crane, « Se cachant en pleine vue : les bidonvilles dans la cité », Perspective, 1 | 2018, 167-176.

Référence électronique

Sheila Crane, « Se cachant en pleine vue : les bidonvilles dans la cité », Perspective [En ligne], 1 | 2018, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 22 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/perspective/9691

Haut de page

Auteur

Sheila Crane

University of Virginia
scrane[at]virginia.edu

Haut de page
  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals