Navigation – Sitemap

Présentation

Publiée par l'Institut national d'histoire de l'art (INHA) depuis 2006, la revue Perspective présente des textes historiographiques critiques sur les approches, les orientations et les enjeux qui font l’actualité et la vitalité de la recherche en histoire de l’art.

Tous les six mois, les numéros de Perspective sont consacrés, alternativement, à l'histoire de l'art dans un pays, voire un territoire, ou à une thématique transversale.

Ses rubriques – Tribune, Débats, Entretiens, Essais, Varia – permettent de publier des interviews de personnalités du monde de l'art et de la culture, d'artistes ou d'historiens de l'art, des prises de position polémiques, des discussions internationales sur des sujets d'actualité et des essais inédits à vocation historiographique et de bibliographie critique sur des thèmes nouveaux ou renouvelés ayant suscité un intérêt remarquable au sein de la discipline.

 


Letzte Ausgabe
2 | 2019
Multiples

Perspective_couv_2019-2
Bildinformationen
Urheberrechte : © Roxane Lucas, 2019 ǀ dans le cadre du partenariat INHA / EESAB Quimper

À travers la notion de multiples, ce numéro thématique traitera de la question de la reproductibilité technique. Si la formulation renvoie immanquablement à Walter Benjamin et son célèbre essai de 1936, ce volume n’entend pas se limiter à la reproduction de masse inhérente à l’avènement de la photographie et du cinéma, mais bien embrasser l’ensemble des moyens de reproduction dans une perspective transhistorique, des plus rudimentaires aux plus sophistiqués. Les contributions rassemblées ici s’intéressent ainsi tant aux techniques d’empreinte et de moulage et à leurs différents usages depuis l’Antiquité, qu’aux procédés photomécaniques du XIXe siècle, à la carte postale, en passant par l’estampe au siècle des Lumières, jusqu’aux livres et aux films d’artistes aujourd’hui.

Il s’agira d’interroger les présupposés ontologiques qui opposent l’original à ses copies, aussi bien que les dynamiques commerciales et les visées politiques sous-tendues par la reproduction technique, de la simple copie à la reproduction en série. Si elles constituent un tournant dans la diffusion des œuvres, les techniques de reproduction de masse ont en retour influé sur leur production même, comme en témoigne la création contemporaine dans le champ musical ou chorégraphique, aussi bien que l’architecture et ses mutations à l’heure du numérique et du virtuel.

  • Logo INHA
  • Logo CNRS
  • OpenEdition Journals