Navigation – Plan du site

AccueilLes numéros2020-3DossierRetour à la case départ : rébelli...

Dossier

Retour à la case départ : rébellion, marché et masculinité dans le phénomène Han Han

Pamela Hunt
Traduction de Camille Richou
p. 29-37

Résumé

Depuis qu’il a accédé à la notoriété en 1999, Han Han a suscité un grand intérêt du public et des chercheurs. Alors que la majorité des commentateurs se sont concentrés sur son statut ambigu d’entrepreneur-rebelle, cet article décrit la manière dont la masculinité est représentée et construite dans le phénomène Han Han. Il discute des apparitions de Han Han dans les campagnes publicitaires avant de se tourner vers le cinéma avec son premier film The Continent (2014). L’article examine la figure récurrente de l’aventurier voyageur et montre en quoi cette célébration d’une masculinité nomade est le résultat d’influences culturelles mondiales, de traditions locales de la masculinité et de nouvelles forces de marché. Fondées sur une approche conservatrice du genre et de la mobilité, l’expression et la construction de la masculinité chez Han Han portent atteinte à sa réputation de « génie décalé » et dessinent les limites de sa rébellion culturelle. Cet article montre plus particulièrement comment sa masculinité se construit au détriment des femmes et des hommes non hégémoniques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pamela Hunt, « Retour à la case départ : rébellion, marché et masculinité dans le phénomène Han Han », Perspectives chinoises, 2020-3 | 2020, 29-37.

Référence électronique

Pamela Hunt, « Retour à la case départ : rébellion, marché et masculinité dans le phénomène Han Han », Perspectives chinoises [En ligne], 2020-3 | 2020, mis en ligne le 01 septembre 2021, consulté le 04 décembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/perspectiveschinoises/11357

Haut de page

Auteur

Pamela Hunt

Pamela Hunt est titulaire d’une bourse Leverhulme pour les jeunes chercheurs de l’Université d’Oxford et elle est chercheuse associée au Brasenose College, à Oxford. Ses recherches sont consacrées aux représentations de la masculinité et de la mobilité. Oxford China Centre, Dickson Poon Building, Canterbury Rd, Oxford OX2 6U, Royaume-Uni.Pamela.hunt@orinst.ox.ac.uk

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search