Navigation – Plan du site

AccueilLes numéros2020-3DossierRencontres visuelles dans le Shan...

Dossier

Rencontres visuelles dans le Shanghai mondialisé : de la désirabilité des corps dans un espace de coworking

Aurélia M. Ishitsuka
Traduction de Cécille Boussin
p. 39-47

Résumé

L’émergence de Shanghai en tant que ville globale invite à s’interroger : à qui appartient-elle ? Cet article aborde la question en examinant le caractère désirable des corps dans l’un des lieux cosmopolites de la ville : un espace de coworking fréquenté par une clientèle internationale. Prenant appui sur une analyse des rencontres visuelles dans les espaces physiques et virtuels, il montre que la logique d’appartenance à la communauté du coworking repose sur la distinction entre deux types de corps : celui, désirable, du professionnel transnational et celui, indésirable, du travailleur migrant originaire des zones rurales. Tandis que le second est réduit à ses fonctions de travail, le premier apparaît comme un corps doté de désirs, dont les interactions avec autrui brouillent la séparation entre le professionnel et l’intime, conformément au nouvel esprit du capitalisme. Cette ethnographie visuelle donne un aperçu de la façon dont les transformations économiques reconfigurent la vie urbaine à Shanghai, non seulement en reproduisant des formes locales d’exclusion sociale, mais également en encourageant des désirs racialisés adaptés à l’accumulation capitaliste à l’échelle mondiale.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2021.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aurélia M. Ishitsuka, « Rencontres visuelles dans le Shanghai mondialisé : de la désirabilité des corps dans un espace de coworking », Perspectives chinoises, 2020-3 | 2020, 39-47.

Référence électronique

Aurélia M. Ishitsuka, « Rencontres visuelles dans le Shanghai mondialisé : de la désirabilité des corps dans un espace de coworking », Perspectives chinoises [En ligne], 2020-3 | 2020, mis en ligne le 01 septembre 2021, consulté le 27 janvier 2021. URL : http://journals.openedition.org/perspectiveschinoises/11398

Haut de page

Auteur

Aurélia M. Ishitsuka

Aurélia M. Ishitsuka est doctorante à l’École des hautes études en sciences sociales et l’Université de Genève, et est affiliée au Centre Maurice Halbwachs (ENS, EHESS, CNRS), 48 boulevard Jourdan 75014 Paris, https://orcid.org/0000-0002-5169-0748.aurelia-milika.ishitsuka@ehess.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search