Navigation – Plan du site

AccueilLes numéros2022/2DossierÉducation confucéenne et utopisme...

Dossier

Éducation confucéenne et utopisme : le mouvement de lecture des classiques et son potentiel de changement social

Sandra Gilgan
Traduction de Camille Richou
p. 35-46

Résumé

En Chine, le mouvement de lecture des classiques (dujing yundong) a connu une croissance significative depuis son émergence dans les années 2000. Jusqu’à présent considéré comme un simple renouveau populaire du confucianisme, il reste cependant peu étudié. Cette étude, fondée sur une recherche ethnographique de terrain dans dix villes chinoises, examine les caractéristiques du mouvement à l’aune de la théorie des mouvements utopiques ancrés (grounded utopian movement) et de la théorie de la sphère civile pour montrer le potentiel de changement social du mouvement dans les conditions sociopolitiques spécifiques de la Chine. Les militants placent leurs espoirs dans la récitation et la mémorisation des classiques confucéens par les élèves pour former des individus vertueux (junzi) qui changeront la société chinoise de fond en comble. Cette étude montre que ce sont surtout les parents, les enseignants et les directeurs d’école impliqués dans le mouvement qui portent le plus grand potentiel de changement social. L’espace pour induire ce changement est toutefois fragile.

Haut de page

Notes de la rédaction

Manuscrit reçu le 30 juin 2021. Accepté le 3 mai 2022.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2023.

Plan

Introduction : la lecture des classiques et la dimension utopique des mouvements sociaux
La construction intellectuelle derrière l’éducation par la lecture des classiques et ses liens historiques
L’évaluation critique de la société actuelle par les militants et son rapport à l’influence étrangère
Le potentiel de changement du mouvement de lecture des classiques à travers la sphère civile
Conclusion : les limites du changement par la sphère civile

Aperçu du texte

Introduction : la lecture des classiques et la dimension utopique des mouvements sociaux

Dans la Chine impériale, l’étude des classiques confucéens était au cœur de l’éducation des jeunes hommes souhaitant poursuivre une carrière dans la fonction publique (Lee 2000 : 21, 47 ; Chen 2009 : 191-3). Au début des années 2000, la lecture des classiques a fait son retour dans les « salles d’étude » (xuetang 學堂) et les « académies » (shuyuan 書院), en particulier dans les grandes villes telles que Pékin, Shanghai, Shenzhen, Chengdu, Xiamen et Canton. Ces établissements éducatifs, en tant que « structures traditionnelles réactivées » (Billioud et Thoraval 2007 : 15 ; Billioud et Thoraval 2015 : 86), ont été souvent classés dans la catégorie générique des « écoles traditionnelles privées » (sishu 私塾). L’« éducation par la lecture des classiques » (dujing jiaoyu 讀經教育) puise dans les pensées et principes édictés par les grands maîtres de la Chine antique : un mode de vie simple consacré à l’appren...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandra Gilgan, « Éducation confucéenne et utopisme : le mouvement de lecture des classiques et son potentiel de changement social »Perspectives chinoises, 2022/2 | -1, 35-46.

Référence électronique

Sandra Gilgan, « Éducation confucéenne et utopisme : le mouvement de lecture des classiques et son potentiel de changement social »Perspectives chinoises [En ligne], 2022/2 | 2022, mis en ligne le 01 juillet 2023, consulté le 26 novembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/perspectiveschinoises/12980

Haut de page

Auteur

Sandra Gilgan

Sandra Gilgan est la directrice générale de l’Alliance de Bonn pour la recherche sur la durabilité / Innovation Campus Bonn (ICB), dépendante de l’Université de Bonn, Genscherallee 3, 53113 Bonn, Allemagne. Ses travaux portent sur le nouveau confucianisme dans la pensée et la pratique sociale, l’identité culturelle et le changement social en Chine (s.gilgan@uni-bonn.de).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search