Navigation – Plan du site

AccueilLes numéros2018-4DossierUne double socialisation scientif...

Dossier

Une double socialisation scientifique en sciences sociales

Le cas de chercheurs chinois formés en France
Gilles Guiheux et Wang Simeng
p. 21-30

Résumé

Cette contribution discute des enjeux épistémologiques de l’internationalisation des sciences sociales à l’épreuve du cas des étudiants de la république populaire de Chine qui viennent se former aux sciences sociales en France et qui retournent faire carrière dans l’enseignement supérieur et la recherche en Chine. L’objectif est de tester les écarts épistémologiques entre les deux univers académiques et l’existence ou non de difficultés professionnelles dues à une socialisation scientifique multiple. Si l’enquête qualitative révèle bien des écarts, pour autant, l’épreuve de l’insertion professionnelle ne semble pas avoir de dimension proprement épistémologique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gilles Guiheux et Wang Simeng, « Une double socialisation scientifique en sciences sociales », Perspectives chinoises, 2018-4 | 2018, 21-30.

Référence électronique

Gilles Guiheux et Wang Simeng, « Une double socialisation scientifique en sciences sociales », Perspectives chinoises [En ligne], 2018-4 | 2018, mis en ligne le 31 décembre 2019, consulté le 23 octobre 2020. URL : http://journals.openedition.org/perspectiveschinoises/8826

Haut de page

Auteurs

Gilles Guiheux

Gilles Guiheux est professeur des universités au Cessma, Université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité. gilles.guiheux@univ-paris-diderot.fr

Articles du même auteur

Wang Simeng

Wang Simeng est chargée de recherche au Cermes3, CNRS. simeng.wang@cnrs.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo CEFC – Centre d’études français sur la Chine contemporaine
  • OpenEdition Journals
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search