Navigation – Plan du site

AccueilNuméros21Phérécyde de Syros D6/R23 (LM) ré...

Phérécyde de Syros D6/R23 (LM) réexaminé

La génération des dieux des cinq recoins à partir des trois éléments produits par Chronos
Xavier Gheerbrant
p. 31-62

Résumés

L’article réexamine la signification, dans la pensée de Phérécyde, du témoignage de Damascius sur la génération des dieux des cinq recoins par les trois éléments créés par Chronos. Les modèles par lesquels on explique la génération de cinq familles de dieux ou de cinq régions du monde à partir de ces trois éléments comportent des difficultés internes, ainsi que des anachronismes qui ont conduit à penser que Phérécyde préfigurerait par exemple les théories d’un Empédocle sur le mélange des éléments. Ces difficultés sont issues d’une interprétation erronée du texte : rien n’indique que la génération des cinq recoins comporte cinq familles ni que ces familles ont des caractéristiques différentes. Lever ce faux problème permet de mieux apprécier le sens du témoignage dans l’entreprise de Phérécyde : il ne s’agit pas de rationaliser le mythe au sens d’une préfiguration de la pensée présocratique, mais de produire une généalogie mythique dont la structure rationalise la théogonie d’un Hésiode à l’intérieur de la pensée mythique. Loin de faire de feu, souffle et eau des éléments physiques (des στοιχεῖα), Phérécyde les traite ici comme des éléments naturels conçus de façon abstraite, sans qu’on ait besoin d’admettre un anachronisme.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2022.

Plan

Le témoignage de Damascius
État de la question
Discussion des interprétations
Première section du témoignage
Deuxième section
γενεά
διῃρημένων et συστῆναι
πολλήν et ἄλλην
πεντέμυχον et πεντέκοσμον
Conclusion

Aperçu du texte

Le De Principiis de Damascius a conservé une série de notices sur les théo-cosmologies grecques archaïques et orientales : Orphée, Homère, Hésiode, Épiménide, Acousilaos, et Phérécyde de Syros ; Babyloniens, Mages et Sidoniens. Damascius a pour source un traité perdu du péripatéticien Eudème de Rhodes (seconde moitié du ive siècle av. J.-C.). La section de ce témoignage qui porte sur Phérécyde présente les premières générations de divinités. Chronos, l’une des trois divinités inengendrées avec Zas et Chthoniè, génère de sa semence le feu, le souffle, et l’eau ; une fois répartis dans cinq recoins, ceux-ci sont mêlés pour former une nouvelle génération de dieux.

Depuis le début du xixe siècle, les interprètes se sont concentrés sur la signification cosmogonique de cette théogonie : feu, souffle et eau seraient des éléments physiques donnant naissance à cinq familles de dieux clairement différenciées et/ou à des régions du monde, au terme d’un processus qu’on relie soit aux thèses de P...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Xavier Gheerbrant, « Phérécyde de Syros D6/R23 (LM) réexaminé »Philosophie antique, 21 | 2021, 31-62.

Référence électronique

Xavier Gheerbrant, « Phérécyde de Syros D6/R23 (LM) réexaminé »Philosophie antique [En ligne], 21 | 2021, mis en ligne le 31 octobre 2022, consulté le 22 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/philosant/5082 ; DOI : https://doi.org/10.4000/philosant.5082

Haut de page

Auteur

Xavier Gheerbrant

Université du Sichuan, Département de Philosophie

xavier.gheerbrant@yahoo.com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue Philosophie antique est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search