Navigation – Plan du site

AccueilNuméros21Les « éléments » (esṭuksē / ītyē)...

Les « éléments » (esṭuksē / ītyē) dans le système cosmogonique de Bardesane

Izabela Jurasz
p. 147-175

Résumés

Comme l’attestent les textes relatifs à la cosmologie de Bardesane, le monde est venu à l’existence à partir des esṭuksē / ītyē, qui correspondraient aux éléments primordiaux de la tradition philosophique grecque. Bien que la cosmologie de Bardesane soit déjà étudiée, les témoignages au sujet des esṭuksē / ītyē contiennent des contradictions difficiles à expliquer. Le présent article propose une nouvelle interprétation de la doctrine de Bardesane, fondée sur la comparaison avec la cosmologie d’Aristote. L’approche aristotélicienne du mouvement des éléments, de leurs qualités et leurs actions réciproques, donne une meilleure compréhension des points obscurs de la doctrine bardesanite et permet de retrouver la cohérence de celle-ci. En outre, le débat engagé par Aristote avec les théories atomistes aide à comprendre la place des perdē – atomes – dans le système de Bardesane.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

cosmologie, éléments

Keywords:

cosmology, elements

Auteurs anciens :

Bardesane
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2022.

Plan

La terminologie
La cosmologie bardesanite – l’organisation des ītyē
L’intervention de Dieu dans l’organisation des ītyē
Le principe d’action et de mouvement des ītyē
Les mouvements des ītyē
Les qualités des ītyē
Conclusion

Aperçu du texte

Dans le vocabulaire de Bardesane (154-222), le premier philosophe syriaque, le terme ītyā (pl. ītyē) est un des plus importants. Il est considéré comme synonyme d’esṭuksā (pl. esṭuksē) qui traduit le στοιχεῖον grec. Ce rapprochement a été entériné par Éphrem le Syrien (m. 373) et ses polémiques antibardesanites, où les ītyē désignent les στοιχεῖα : les éléments cosmiques et les composants élémentaires des corps physiques. Il est toutefois permis de penser que Bardesane avait une compréhension singulière de ce qui est un « élément primordial », qu’il soit appelé esṭuksā ou ītyā. Selon ses adversaires, le chrétien Bardesane donnait le nom d’ītyā à Dieu, affirmait que l’être humain est doté d’une âme composée des ītyē et attribuait aux ītyē de nombreuses qualités physiques et psychiques. En plus des moqueries, ces opinions lui ont valu l’accusation de polythéisme. En raison de la connaissance incomplète du corpus bardesanite, aucune étude n’aborde l’ensemble des difficultés posées par ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Izabela Jurasz, « Les « éléments » (esṭuksē / ītyē) dans le système cosmogonique de Bardesane »Philosophie antique, 21 | 2021, 147-175.

Référence électronique

Izabela Jurasz, « Les « éléments » (esṭuksē / ītyē) dans le système cosmogonique de Bardesane »Philosophie antique [En ligne], 21 | 2021, mis en ligne le 01 novembre 2022, consulté le 22 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/philosant/5274 ; DOI : https://doi.org/10.4000/philosant.5274

Haut de page

Auteur

Izabela Jurasz

Centre Léon Robin, Paris

izabela.jurasz@orange.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue Philosophie antique est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search