Skip to navigation – Site map

Réflexivité épistémique et défense forte du sens commun. Remarques sur l’épistémologie de Pascal Engel

Epistemic reflexivity and a robust defence of common sense. Thoughts on Pascal Engel’s epistemology
Jean-Baptiste Guillon
p. 5-37

Abstracts

In this paper, I discuss Pascal Engel’s epistemology, in particular his anti-sceptical strategy as developed in Va Savoir!. After a first section, where I give a summary of the main ideas of his anti-sceptical strategy (i.e., “internalist neo-Mooreanism”), I concentrate my study on two elements of this strategy with which I disagree, namely (i) Engel’s rejection of any principle of epistemic reflexivity, and (ii) Engel’s rejection of a “robust” defence of common sense. In section 2, I argue that there is at least one reflexivity principle—namely Michael Huemer’s Meta-Coherence Principle—which cannot be reasonably rejected. In section 3, I show that Engel’s epistemology does not have the resources to tackle the sceptical challenge that a sceptic may raise by using the Meta-Coherence Principle. Finally, in section 4, I argue that the most satisfactory way to tackle sceptical arguments based on Meta-Coherence is to adopt a “robust” defence of common sense, i.e., a defence (adopted by Reid but not by Moore, Lemos or Engel) according to which the propositions of common sense have some kind of justification in virtue of the very fact that they are common sense propositions.

Top of page

Text / excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2021.
Read it

Outline

1 Structure générale de l’épistémologie de Pascal Engel
2 L’exigence de réflexivité épistémique
3 L’exigence de réflexivité appliquée au problème sceptique
4 Méta-justification par le sens commun
5 Conclusion

Text / first lines

C’est un honneur et une joie pour moi d’être invité à discuter les écrits d’un philosophe qui a eu sur l’évolution de mes réflexions une telle influence, tant au niveau de ses thèses qu’au niveau de la conception de la tâche philosophique. Chacun sait l’importance de l’œuvre de Pascal Engel au niveau académique international. Ce qui me frappe, personnellement, c’est une qualité philosophique qui n’est pas si fréquente parmi les auteurs de première importance -- à savoir, un sens du rôle de l’activité philosophique dans nos sociétés. Engel permet d’aller au-delà de l’alternative désespérante entre une philosophie comme pur jeu intellectuel entre spécialistes et à l’extrême inverse une « philo » populaire qui croit avoir une signification sociale parce qu’elle s’adresse à monsieur tout le monde, mais pour ne lui livrer que du « prêt à philosopher », ou des maximes de vie façon « fortune cookies ». Engel rappelle, et démontre par ses écrits, que le philosophe a un rôle véritable, qui e...

Top of page

References

Electronic reference

Jean-Baptiste Guillon, « Réflexivité épistémique et défense forte du sens commun. Remarques sur l’épistémologie de Pascal Engel », Philosophia Scientiæ [Online], 21-3 | 2017, Online since 30 October 2019, connection on 19 June 2018. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1299 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1299

Top of page

About the author

Jean-Baptiste Guillon

Collège de France (France)

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page