Navigation – Plan du site

Socialisation dans la presse américaine de questions mathématiques (1820-1832)

Socializing in American Journals of Mathematical Questions (1820-1832)
Thomas Preveraud
p. 119-142

Résumés

Entre 1820 et 1832, deux journaux de « questions-réponses » occupent le terrain de la presse mathématique aux États-Unis. Comme leurs prédécesseurs américains, The Ladies’ and Gentlemen’s Diary, or United States Almanac (1820-1822) et The Mathematical Diary (1825-1832) empruntent à leurs homologues anglais, dont le célèbre The Ladies’ Diary (1704-1840), ce format éditorial qui permet aux lecteurs de publier numéro après numéro des problèmes et leurs solutions. Dans le contexte d’une presse spécialisée précaire et à durée de vie limitée, la relative durabilité dont bénéficient les deux titres, ainsi que l’élargissement sociogéographique de leur diffusion au cours de la période, sont la conséquence de pratiques éditoriales visant la fidélisation et la socialisation d’un lectorat le plus large possible.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 Deux journaux intermédiaires
2.1 L’émergence d’une presse mathématique spécialisée aux États-Unis (1800-1825)
2.2 Le choix du corpus
3 L’éclatement du lectorat
4 Pratiques éditoriales et fidélisation des contributeurs
4.1 Des questions hiérarchisées
4.2 L’animation du réseau
4.3 Vers une communauté nationale de correspondants
5 Conclusion

Aperçu du début du texte

1 Introduction

Aux États-Unis, il faut attendre la fin du xixe siècle et la création de l’American Journal of Mathematics (1878) pour voir un périodique spécialisé en recherche mathématique pérenniser économiquement et scientifiquement ses activités, grâce à la constitution d’une communauté mathématique capable de soutenir dans la durée une telle entreprise. Dans cette perspective, les tentatives éditoriales qui jalonnent l’histoire de la presse mathématique américaine avant cette date éclairent un lent processus de structuration, de professionnalisation et d’institutionnalisation de la pratique et de la diffusion des mathématiques, un processus que cet article compte appréhender en « zoomant » sur deux journaux appartenant au genre des questions-réponses mathématiques, et qui occupent l’espace éditorial des années 1820 : The Ladies’ and Gentlemen’s Diary, or United States Almanac (1820-1822) et The Mathematical Diary (1825-1832).

De nombreux historiens ont étudié le lien entre l’émer...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thomas Preveraud, « Socialisation dans la presse américaine de questions mathématiques (1820-1832) », Philosophia Scientiæ [En ligne], 22-1 | 2018, mis en ligne le 16 février 2020, consulté le 21 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1329 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1329

Haut de page

Auteur

Thomas Preveraud

LML – Laboratoire de Mathématiques de Lens, faculté des sciences Jean-Perrin, Université d’Artois, Lens (France)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page