Navigation – Plan du site
Varia

L’édition des œuvres mathématiques au xixe siècle en Allemagne. L’exemple des Gesammelte Werke und wissenschaftlicher Nachlass de Bernhard Riemann

The Edition of Mathematical Works in 19th Century Germany. The example of Gesammelte Werke und wissenschaftlicher Nachlass by Bernhard Riemann
Emmylou Haffner
p. 115-135

Résumés

Cet article étudie l’édition des œuvres de mathématiciens au xixe siècle Je me concentre sur une étude de cas : l’édition des œuvres du mathématicien allemand B. Riemann, par R. Dedekind et H. Weber, publiées pour la première fois en 1876, puis republiées en 1892 et en 1902, par Teubner, et partiellement traduites en français en 1898 chez Gauthier-Villars. Pour l’édition des textes de mathématiciens au xixe siècle, les éditeurs ne sont plus historiens ou philologues, mais eux-mêmes des mathématiciens de premier plan. Le mathématicien éditeur devient celui qui à la fois lit et fabrique le texte à publier. Le cas des œuvres de Riemann est particulièrement intéressant, car une large majorité du travail éditorial s’est effectué par lettres. Ces lettres, ainsi que les Nachlässe de Riemann et Dedekind fournissent une documentation exceptionnellement riche. Il est possible d’obtenir une vision détaillée du processus d’édition. Après avoir replacé l’édition des œuvres de Riemann et ses rééditions dans leur contexte, j’étudierai certains choix faits par les éditeurs dans la sélection des textes à publier. Enfin, je considérerai la question des modifications et adaptations des textes de Riemann par les éditeurs.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Contexte scientifique de l’édition des œuvres de Riemann
1.1 La correspondance Dedekind–Weber
1.2 Présentations des œuvres de Riemann
Préfaces
Annonces et recensions
2 Sélection des textes publiables
2.1 En 1876
2.2 Rééditions
3 Relecture et correction des textes
3.1 Ce que nous disent les notes dans les œuvres
3.2 Ce que nous dit la correspondance
4 Conclusion

Aperçu du début du texte

La seconde moitié du xixe siècle voit une augmentation significative des éditions d’œuvres. Des œuvres sont publiées en mathématiques, physique, littérature, philosophie ; elles sont publiées en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Italie ; elles concernent des auteurs contemporains comme des auteurs du passé proche et lointain. Une recherche avec les mots-clefs « Werke », « works », « œuvres » dans le Jahrbuch über die Fortschritte der Mathematik donne une quarantaine de résultats (parfois plusieurs volumes des mêmes œuvres). La bibliographie développée par Steven W. Rockey (Mathematics Library, Cornell University) donne 60 références au xixe siècle, mais moins de 30 aux xviie et xviiie siècles. La production de journaux et de publications scientifiques, comme les manuels ou les monographies, a augmenté de manière significative au xixe siècle, et ce phénomène a été largement étudié par l’histoire des mathématiques. En revanche, la question spécifique de l’édition des œuvres en ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emmylou Haffner, « L’édition des œuvres mathématiques au xixe siècle en Allemagne. L’exemple des Gesammelte Werke und wissenschaftlicher Nachlass de Bernhard Riemann  », Philosophia Scientiæ [En ligne], 22-2 | 2018, mis en ligne le 21 juin 2020, consulté le 20 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1407 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1407

Haut de page

Auteur

Emmylou Haffner

Arbeitsgruppe Didaktik und Geschichte der Mathematik, Bergische Universität Wuppertal (Allemagne)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page