Navigation – Plan du site

Introduction

Introduction
Pierre Willaime et Olivier Ouzilou
p. 5-15

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Analyse sociale de la connaissance et études de cas
2 Présentation des contributions

Aperçu du début du texte

1 Analyse sociale de la connaissance et études de cas

L’épistémologie sociale est un domaine de recherche en construction. L’usage généralisé de cette expression trouve son origine dans la philosophie analytique contemporaine, bien que des auteurs en sociologie des sciences puissent également l’utiliser. L’épistémologie sociale répond à une exigence d’utilité publique, à un souci d’application de la philosophie de la connaissance à des problèmes de société. Mais son développement répond également à des questions théoriques soulevées par la philosophie de la connaissance contemporaine. Ainsi, l’épistémologie sociale se nourrit, certes, d’études de cas, mais il ne faut pas en conclure que son application guide et structure à elle seule ses recherches. Un des défis importants de ce nouveau domaine est d’arriver à concilier l’analyse conceptuelle avec des études de cas, qu’elles soient théoriques ou appliquées. De plus, l’épistémologie sociale souhaite à la fois contribuer aux recherches...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Willaime et Olivier Ouzilou, « Introduction », Philosophia Scientiæ [En ligne], 22-2 | 2018, mis en ligne le 21 juin 2018, consulté le 21 août 2018. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1436

Haut de page

Auteurs

Pierre Willaime

Archives Henri-Poincaré – Philosophie et Recherches sur les Sciences et les Technologies, Université de Lorraine, Université de Strasbourg, CNRS, Nancy (France)

Olivier Ouzilou

Archives Henri-Poincaré – Philosophie et Recherches sur les Sciences et les Technologies, Université de Lorraine, Université de Strasbourg, CNRS, Nancy (France)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page