Navigation – Plan du site

Philosophie scientifique : origines et interprétations. Hans Reichenbach et le groupe de Berlin

Scientific philosophy: Origins and interpretation. Hans Reichenbach and the Berlin Group
Hourya Benis Sinaceur
p. 33-76

Résumés

Après le rappel de différents contextes dans lesquels a émergé et s’est affirmée en Allemagne au xixe siècle l’idée de philosophie scientifique, l’article a pour objectif une description de la conception de Reichenbach, contrastée avec celle de plusieurs membres du Cercle de Vienne. Je montre en particulier le lien épistémologique et institutionnel entre le groupe de Reichenbach à Berlin et celui de Göttingen autour de Hilbert. J’esquisse aussi un rapprochement entre certains traits caractéristiques de la position de Reichenbach et la conception régionale de l’épistémologie historique française. L’axiomatique et la métamathématique de Hilbert sont bien entendu une racine commune aux orientations suivies par Reichenbach et les épistémologues français des mathématiques. Mais l’impact de la théorie de la relativité, de la mécanique quantique et du calcul des probabilités ne fut pas moins grand et renouvela en profondeur les concepts de temps, d’espace, de substance, de cause et de loi dans une mise en question des thèses du transcendantalisme kantien qui tourna l’intérêt vers les pratiques scientifiques effectives.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 Les origines allemandes de l’idée et de l’expression de philosophie scientifique
2.1 Fries et Herbart contre l’idéalisme post-kantien
2.2 Rudolf Hermann Lotze (1817-1881)
2.3 Franz Brentano (1838-1917)
3 La philosophie comme entreprise scientifique empirique
3.1 Hans Reichenbach, le groupe de Berlin et la Gesellschaft für empirische Philosophie
3.2 Différences entre Berlin et Vienne
3.3 Berlin-Göttingen : liens et affinités
3.3.1 Lien avec la Neue Fries’sche Schule
3.3.2 L’influence de Hilbert
3.4 L’empirisme radical de Reichenbach
4 Conclusion

Aperçu du début du texte

1 Introduction

On dit parfois que l’expression « philosophie scientifique » fut popularisée par Reichenbach dans sa brochure Ziele und Wege der heutigen Naturphilosophie [Reichenbach 1931a], qui énonçait le programme de la Société pour la philosophie empirique. Résultat d’un exposé à cette société, le 4 novembre 1930, cette brochure fut éditée par Felix Meiner en 1931 et traduite en français en 1932 chez Hermann par le général Ernest Vouillemin, avec une introduction de Marcel Boll. Cette traduction fut commentée en anglais par Julius Weinberg dans The Philosophical Review [Weinberg 1937]. Vingt et un ans plus tard, en 1951, Reichenbach publia The Rise of Scientific Philosophy [Reichenbach 1951a], traduit en 1955 chez Flammarion sous le titre L’Avènement de la philosophie scientifique. Le texte allemand de 1931 fut réédité en 2011 dans un recueil préfacé par Nikolay Milkov [Milkov 2011].

Cependant en France comme en Allemagne, l’idée et l’expression avaient des racines plus anciennes...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hourya Benis Sinaceur, « Philosophie scientifique : origines et interprétations. Hans Reichenbach et le groupe de Berlin », Philosophia Scientiæ [En ligne], 22-3 | 2018, mis en ligne le 25 octobre 2020, consulté le 11 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1553 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1553

Haut de page

Auteur

Hourya Benis Sinaceur

Institut d’Histoire et Philosophie des Sciences et des Techniques (IHPST), UMR 8590, CNRS (France)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page