Navigation – Plan du site

“Wrongful Life” Reloaded: Logical empiricism’s philosophy of biology 1934-1936 (Prague/Paris/Copenhagen)

With historical and political intermezzos
Gereon Wolters
p. 233-255

Résumés

Ce chapitre reprend, en l’enrichissant, un article antérieur sur la philosophie de la biologie de l’empirisme logique, en en examinant les thèses centrales telles qu’elles sont exprimées lors des rencontres de Prague (1934), de Paris (1935) et de Copenhague (1936), rencontres décisives pour le développement du mouvement et son rayonnement dans le monde occidental. Je montre que l’empirisme logique n’a pas contribué au développement de la philosophie de la biologie, comme il l’a fait pour celui de la philosophie de la physique ou des mathématiques. Les raisons de cet échec sont triples: 1o) les empiristes logiques n’avaient qu’une vague connaissance des sciences biologiques; 2o) ils se sont focalisés sur un cadre stérile (idéologique), l’antivitalisme et le réductionisme, qu’ils prenaient pour la philosophie de la biologie; 3o) cela les a empêchés de traiter des véritables problèmes de la biologie. Entre les différentes sections de ce chapitre, j’insère des « intermezzos» qui replacent différents protagonistes de ces rencontres dans un contexte plus large (la grande guerre, les persécutions, le langage).

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
Intermezzo I – Paris 1935 – An outstanding conference
2 The wrong people
Intermezzo II – Philosophers at war
3 Wrong (“ideological”) framework
Intermezzo III: Cruel fates
4 No contemporary problems of biological science
Intermezzo IV – Languages
5 Conclusion

Aperçu du début du texte

1 Introduction

J’estime que nous avons plus que personne des raisons d’être reconnaissants à nos amis français d’avoir organisé ce congrès.

With these words Philipp Frank began his Allocution inaugurale to the Congrès international de philosophie scientifique on September 15, 1935 in the Palais-Royal in Paris.

I think they also fit well eighty years later for the commemorative event at Château de Cerisy, and I would like to thank the organizers of the conference, as well as the editors of this volume, for all the work they have done, not least for graciously coping with the high bureaucratic standards of the marvelous Château de Cerisy.

This paper is a revised edition of one published in 1999 [Wolters 1999]. In the meantime, many things have changed. Its central thesis, however, has essentially remained the same: the logical empiricist philosophy of biology is not exactly a success story—quite different from logical empiricism in general. In my earlier paper, I called it a case of “wr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gereon Wolters, « “Wrongful Life” Reloaded: Logical empiricism’s philosophy of biology 1934-1936 (Prague/Paris/Copenhagen) », Philosophia Scientiæ [En ligne], 22-3 | 2018, mis en ligne le 25 octobre 2020, consulté le 18 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1641

Haut de page

Auteur

Gereon Wolters

University of Konstanz (Germany)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page