Navigation – Plan du site
Y a-t-il encore de la place en bas ? Le paysage contemporain des nanosciences et des nanotechnologies

Quoi de neuf chez les molécules-machines ? L’incroyable aventure des nanovoitures

What’s new in the world of molecular machines? The incredible adventure of nanocars
Sacha Loeve
p. 73-98

Résumés

Cet article s’intéresse à l’évolution récente d’une thématique particulière des nanosciences et nanotechnologies, les nanomachines moléculaires, au prisme d’un événement singulier dont la préparation a mobilisé les efforts des chercheurs avec une intensité particulière : la première course internationale de nanovoitures en avril 2017. Il retrace la genèse de ces objets, explique les motifs de l’organisation de la course, en raconte quelques épisodes et s’interroge sur la signification de cet événement : a-t-on affaire à un processus de gamification d’une technoscience en mal de légitimité socioéconomique et de pertinence scientifique ? Il montre qu’autre chose est en jeu, qui n’exclut pas la production de connaissances mais l’inscrit dans une nouvelle manière – technophanique – de réaliser des expériences.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Quoi de neuf chez les nanomachines ?
2 Coup de rétroviseur sur l’histoire des nanovoitures
3 Une curieuse cérémonie
4 De longs préparatifs
5 La course
6 Technophanies

Aperçu du début du texte

1 Quoi de neuf chez les nanomachines ?

Le point de vue proposé ici porte moins sur le développement général des nanosciences et nanotechnologies (NST) que sur les récentes péripéties survenues dans une thématique particulière des NST, les nanomachines moléculaires artificielles (machines moléculaires ou molécules-machines). En comparaison des innombrables laboratoires travaillant sur les nanoparticules, les nanotubes ou le graphène, les nanomachines ne mobilisent tout au plus qu’une douzaine d’équipes de recherche à l’échelon international. Il s’agit donc d’un domaine de recherche très circonscrit, mais son imagerie « technomorphique » [Jimenez-Bueno & Rapenne 2003], [Schummer 2006] et son recours central à l’instrument fétiche des NST, le microscope à effet tunnel (STM), en font une thématique emblématique des NST.

C’est à l’étude philosophique de ce domaine, de ses pratiques et de ses objets que j’ai consacré mes années de thèse [Loeve 2009], en dialogue avec les scientifiques qui ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sacha Loeve, « Quoi de neuf chez les molécules-machines ? L’incroyable aventure des nanovoitures », Philosophia Scientiæ [En ligne], 23-1 | 2019, mis en ligne le 18 février 2021, consulté le 18 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1763 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1763

Haut de page

Auteur

Sacha Loeve

IRPhiL, Institut de recherches philosophiques de Lyon, Université Jean-Moulin, Lyon III (France)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page