Navigation – Plan du site
Y a-t-il encore de la place en bas ? Le paysage contemporain des nanosciences et des nanotechnologies
Perspectives

Mettre cette molécule au travail ?

Putting individual molecules to work ?
Christian Joachim
p. 151-159

Résumés

On retrace rapidement comment la molécule a pris son indépendance grâce notamment à l’invention du microscope à effet tunnel. Depuis le milieu des années 1970, son identité a changé : d’un quelconque indiscernable parmi une multitude (par exemple dans un nanomatériau) à une seule devant embarquer une petite unité de calcul ou délivrer une puissance motrice. Avec des molécule-machines complexes fonctionnant chacune indépendamment, on espère également taquiner la physique quantique autrement qu’en utilisant quelques photons ou un seul atome dans une cavité froide.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Mettre une molécule au travail ? Non pas collectivement dans un cristal ou une couche moléculaire, mais par elle-même, individuellement. Suivons le fonctionnement du molécule-interrupteur numéro 123985. Fait de quelques atomes, un de ses petits groupements chimiques bascule pour faire entrer une donnée numérique dans la molécule-calculateur faite de quelques milliers d’atomes. « C’est de l’électronique moléculaire, tout est dans les molécules» s’exclame en 1968 Brivaux dans le roman La Nuit des Temps de R. Barjavel [Barjavel 1968]. Par fabrication, le robot constructeur de cette électronique moléculaire a positionné la molécule-interrupteur à quelques 100 picomètres du fil électrique numéro 5674378. Ce fil atomique est d’un seul atome de section. Il a été construit atome par atome sur toute sa longueur à la surface d’un support isolant. Il permet d’apporter l’ordre de commutation de l’échelle du donneur d’ordre à la molécule-interrupteur 123985. Pour que la molécule comprenne cet or...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Joachim, « Mettre cette molécule au travail ? », Philosophia Scientiæ [En ligne], 23-1 | 2019, mis en ligne le 18 février 2019, consulté le 18 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1809

Haut de page

Auteur

Christian Joachim

NanoScience Group, CEMES-CNRS, Toulouse (France)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page