Navigation – Plan du site
Y a-t-il encore de la place en bas ? Le paysage contemporain des nanosciences et des nanotechnologies

Nanotechnologies et ingénierie du foie bioartificiel. Une autre idée de la « convergence technologique »

Nanotechnology and Bioartificial Liver Engineering. Two Rival Paths for “Converging Technology”
Xavier Guchet et Cécile Legallais
p. 121-135

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

1 Introduction
2 L’hybris des nanotechnologies
3 Une conception alternative de la convergence : le foie bioartificiel
4 Vers une (nano)ingénierie de la convenance et du soin
5 Conclusion

Aperçu du début du texte

La conception américaine de la convergence technologique, promue par le programme NBIC (Nano-Bio-Info-Cogno), est orientée vers la recherche d’une intégration de tous les domaines du réel (la nature, la vie, l’esprit, la société) dans la représentation unitaire d’un monde constitué de systèmes hiérarchiques complexes et couplés entre eux. Il s’agit par conséquent d’une vision totalisante, témoignant d’un idéal de contrôle et de maîtrise que rien ne paraît devoir limiter. Les Grecs avaient un mot pour désigner cette ambition démesurée : l’hybris. À rebours de cette vision conquérante, l’ingénierie du foie bioartificiel est sous-tendue par une conception plus modeste et plus précautionneuse de la convergence technologique. L’article examine cette dualité de perspectives et défend le choix d’une ingénierie animée par les valeurs de la prudence, de l’attention et du soin.

The American NBIC program assumes that all existing reality—be it material, living, spiritual, social—fits into a un...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Xavier Guchet et Cécile Legallais, « Nanotechnologies et ingénierie du foie bioartificiel. Une autre idée de la « convergence technologique » », Philosophia Scientiæ [En ligne], 23-1 | 2019, mis en ligne le 18 février 2021, consulté le 18 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/1839 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.1839

Haut de page

Auteurs

Xavier Guchet

Université de technologie de Compiègne, COSTECH (EA 2223)

Cécile Legallais

Université de technologie de Compiègne, BMBI (UMR CNRS 7338)

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page