Navigation – Plan du site

AccueilNuméros9-2La no-class theory de Stanisław L...

Résumés

Insatisfait du calcul des classes et des relations de Whitehead et Russell, Leśniewski élabora en 1919-20 une théorie extensionnelle des noms qu’il nomma Ontologie. Sans entrer dans une description technique du formalisme de Leśniewski, nous montrons dans cet article que l’Ontologie permet un traitement général du distributif qui ne s’appuie à aucun moment sur une notion de classe. Nous illustrons enfin cette particularité importante du système de Leśniewski en proposant une définition logiciste de la notion de cardinalité qui répond d’une manière radicale aux impératifs d’une no-class theory.

Haut de page

Notes de l’auteur

Cet article s’inscrit dans le programme de recherche Construction de l’arithmétique dans le cadre et l’esprit évolutif et catégoriel de l’Ontologie de S. Leśniewski (101411-100748/1) financé par le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique.

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Joray, « La no-class theory de Stanisław Leśniewski »Philosophia Scientiæ, 9-2 | 2005, 189-204.

Référence électronique

Pierre Joray, « La no-class theory de Stanisław Leśniewski »Philosophia Scientiæ [En ligne], 9-2 | 2005, mis en ligne le 15 juin 2011, consulté le 21 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/536 ; DOI : https://doi.org/10.4000/philosophiascientiae.536

Haut de page

Auteur

Pierre Joray

Université de Neuchâtel

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Kimé
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search