Navigation – Plan du site

AccueilNuméros8-2Deuxième partie : Théorie sémanti...On independence-friendly fixpoint...

Deuxième partie : Théorie sémantique des jeux (GTS)

On independence-friendly fixpoint logics

J. C. Bradfield
p. 125-144

Résumés

Nous introduisons une extension aux points fixes de la logique IF (faite pour l’indépendance) de Hintikka et Sandu. Nous donnons des résultats sur sa complexité et son pouvoir expressif. Nous la relions aux jeux de parité à information imparfaite, et nous montrons une application à la définition d’un mu-calcul modal fait pour l’indépendance.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

J. C. Bradfield, « On independence-friendly fixpoint logics »Philosophia Scientiæ, 8-2 | 2004, 125-144.

Référence électronique

J. C. Bradfield, « On independence-friendly fixpoint logics »Philosophia Scientiæ [En ligne], 8-2 | 2004, mis en ligne le 15 juin 2011, consulté le 17 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/philosophiascientiae/568 ; DOI : https://doi.org/10.4000/philosophiascientiae.568

Haut de page

Auteur

J. C. Bradfield

University of Edinburgh

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Kimé
  • Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
    CNRS - Institut national des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search