Navigation – Plan du site

AccueilInformations aux auteursCharte éthique

Charte éthique

Cette charte, qui reprend et développe certaines des indications portées dans les Informations aux auteurs, indique les règles de bonne conduite auxquelles la revue, ses collaborateurs, les auteurs et les lecteurs doivent se conformer.

I - Devoirs et exigences de la revue pour les "articles", "ouvrages" et "essais et documents"

Les textes sont examinés sans a priori d'aucune sorte. Seule la qualité scientifique en lien avec les problématiques soutenus par la revue, est prise en considération.

Physio-Géo fonctionne sur la base d'un bénévolat intégral. Aucune contribution financière n'est donc demandée aux auteurs et aucune rétribution ne leur est versée.

Physio-Géo garantit la totale confidentialité des écrits et autres informations fournis par les auteurs.

1 ) Conduite des révisions

À la réception d'un projet d'article, le Comité de direction dispose d'une semaine pour statuer sur sa recevabilité.

Ce pré-examen porte, en premier lieu, sur la conformité du texte avec la ligne éditoriale de la revue. Physio-Géo aborde tous les thèmes de la géographie physique. Son champ disciplinaire peut s'écarter de cette cible et traiter de divers sujets environnementaux, mais à la condition qu'un lien fort soit établi avec le milieu biophysique.

La qualité scientifique est également prise en considération et les textes manifestement trop faibles à cet égard sont refusés afin de ne pas surcharger inutilement les réviseurs. À ce stade, des aménagements du texte peuvent être demandés à l'auteur (ou à l'auteur référent).

Une attention très forte est portée aux emprunts effectués par les auteurs à d'autres travaux. Tous les articles présentant des plagiats et auto-plagiats importants et de mauvaise foi sont systématiquement écartés. Une certaine indulgence peut cependant être accordée dans le cas de jeunes chercheurs peu au fait des règles de citation, pour lesquels nous sommes prêts, dans certaines limites, à faire œuvre de pédagogie.

Enfin, les propos discourtois à l'égard de personnes ou entités ne sont pas acceptés.

La décision de lancer ou non la révision n'exige pas une unanimité, ni même une majorité relative. Si un directeur juge un projet d'article recevable, il peut en lancer la révision contre l'opinion de tous ses collègues. Dans ce cas, la publication restera in fine soumise à un nouveau passage devant le Comité de direction.

Dans les autres cas, pour chaque projet d'article jugé recevable, un directeur de la revue est désigné collectivement parmi les directeurs volontaires pour assurer la coordination de la révision. Cette tâche ne peut pas être assurée par un directeur ayant exprimé un avis négatif sur le texte.

La décision prise est communiquée à l'auteur ou à l'ensemble des auteurs (ce qui permet de s'assurer de leur accord). Pour les textes ainsi "pré-acceptés", il est indiqué dans quelle rubrique ("articles", "ouvrages" ou "essais et documents") une éventuelle publication est envisagée.

Tout texte jugé recevable est rendu autant que possible anonyme et soumis à deux réviseurs au moins, dont l'un au moins (sauf sujet exigeant des compétences particulières) appartenant au Comité de rédaction ou au Comité de lecture de Physio-Géo.

Les réviseurs sont choisis de façon à éviter, autant que faire se peut, des problèmes liés à une trop grande proximité ou au contraire une trop forte opposition avec les auteurs au cas où ceux-ci seraient démasqués à la lecture.

Les réviseurs ont neuf semaines pour rendre leur avis. Le directeur en charge de la révision établit ensuite une synthèse des avis à laquelle il peut ajouter ses propres remarques.

La synthèse des avis et les documents joints (fiches de lecture et annotations au fil du texte) sont envoyés, par le directeur en charge de la révision, à l'auteur ou à l'ensemble des auteurs, avec copie à l'ensemble des directeurs de Physio-Géo. Ils sont également envoyés séparément à chacun des réviseurs, afin de garantir l'anonymat de l'auteur ou des auteurs.

Si des modifications assez lourdes ou très lourdes ont été demandées par les réviseurs, le texte revenu remanié leur sera de nouveau soumis. Ils auront cinq semaines pour rendre le nouvel avis si le texte est revenu après moins de six mois, dix semaines s'il est revenu après plus de six mois. L'opération peut être renouvelée une fois supplémentaire si les réviseurs en sont d'accord.

Si les réviseurs expriment une position unanime, le directeur doit se plier à leur décision. Dans le cas contraire, il peut pencher dans un sens ou dans un autre, en sollicitant l'avis des autres directeurs s'il le souhaite ou en tenant compte des avis que ceux-ci pourraient avoir exprimés spontanément.

En cas de contestation d'un refus par un auteur, le Comité de direction est appelé à statuer.

Les directeurs pilotant des révisions s'engagent à rendre les textes acceptés aussi proches que possible d'une version directement publiable. Les textes acceptés sont alors transmis au directeur de publication et éditeur en vue de la mise en ligne.

2 ) La finalisation des textes et le travail d'édition

Le travail restant à accomplir à ce stade est parfois encore assez lourd, l'objectif étant d'atteindre la meilleure qualité, sur la forme comme sur le fond, dans l'intérêt des auteurs comme dans celui de la revue.

Des compléments d'information et même des données de base peuvent être alors demandés aux auteurs afin de conforter leur démonstration.

Si un problème grave et insurmontable se fait jour et donc si un projet d'article pourtant accepté par les réviseurs ne satisfait pas pleinement aux exigences de qualité de la revue, l'éditeur se réserve la possibilité d'en refuser la mise en ligne après discussion avec le Comité de direction. Mais tous les efforts nécessaires sont jusque là consentis pour que la publication puisse être réalisée.

Après publication, en cas de découverte d'erreurs importantes, par l'équipe de Physio-Géo, par des lecteurs ou par les auteurs eux-mêmes, il est prévu d'apporter les corrections nécessaires dans le cadre d'une concertation entre la direction de la revue et les auteurs. En l'absence d'une correction concertée, les articles pourront être dépubliés (avec explication du motif sur le site) ou complétés d'une mise en garde.

3 ) Engagements des réviseurs

Les réviseurs s'engagent à traiter les projets d'article de manière impartiale, aussi bien en ce qui concerne les auteurs dont ils pourraient déceler l'identité, qu'en ce qui concerne les thématiques abordées. Si un doute leur venait sur ce plan, il leur est demandé de se récuser.

Outre d'exprimer un avis sur la qualité des textes (forme et fond), il leur est demandé de signaler des travaux qui auraient pu être exploités par les auteurs sans qu'il en soit fait mention.

En complément de l'établissement d'une fiche de lecture, il est souhaité des annotations au fil du texte. Les avis, surtout quand ils sont négatifs, doivent être argumentés. Même si un refus est finalement demandé, une critique constructive doit être privilégiée.

Les réviseurs s'engagent également à préserver scrupuleusement le caractère confidentiel de la révision, donc du texte soumis et des échanges de messages. Aucune information inédite, de quelque sorte que ce soit, découverte à l'occasion d'une révision ne pourra être partagée avec un tiers ou exploitée en dehors d'une citation de l'article après qu'il ait été éventuellement publié.

4 ) Dépôt dans des archives ouvertes

Les auteurs sont autorisés à déposer dans les archives ouvertes tout texte qu'ils auront publié dans Physio-Géo et à rendre public dans les bases de données de référence (SHERPA/Roméo et Heloïse) sa politique concernant les archives ouvertes.

II - Les droits et les devoirs des auteurs des "articles", "ouvrages" et "essais et documents"

1 ) Originalité et plagiat

Les auteurs prennent l'engagement de proposer des textes originaux, libres de droit, non soumis en même temps à une autre revue et exempts de plagiat et d'auto-plagiat. Le non-respect des droits moraux de la propriété intellectuelle n'est pas tolérée.

Si les observations et données utilisées ne sont pas personnelles et originales, les emprunts à des travaux personnels antérieurs ou aux travaux d'autres auteurs – y compris dans la littérature grise – doivent être dûment signalés, voire faire l'objet d'une autorisation d'utilisation de la part du ou des propriétaires des éléments utilisés. Les travaux sur lesquels s'est appuyée la recherche doivent donc être cités dans le texte aux endroits appropriés et portés en bibliographie.

2 ) Relations avec la revue

Les auteurs doivent proposer des projets d'article écrits en français (avec titre, résumé et mots-clés en anglais) et respecter au mieux les instructions aux auteurs (voir la rubrique "Pour être publié").

Après qu'un texte ait été accepté par les réviseurs, une attestation est signée par l'auteur ou l'auteur référent. Cette attestation demande la publication de l'article (et donc sa diffusion numérique) et donne des assurances sur l'accord des coauteurs éventuels et sur l'absence de plagiat. Si les informations se révélaient fausses après publication, l'article serait dépublié.

Les auteurs s'engagent à remercier tous ceux qui leur ont fourni une aide. Ils doivent également, dans le corps du texte ou dans les remerciements, indiquer les sources de financement de leur recherche, par simple politesse et pour que les lecteurs aient connaissance de possibles conflits d'intérêt.

Physio-Géo attend des auteurs une collaboration efficace lors de la révision comme lors de la préparation de la publication. Au cours de cette dernière phase, si des demandes ou des propositions de modification leur sont présentées par le directeur de publication, ils s'engagent à y répondre dans un esprit constructif, les buts recherchés étant l'amélioration de l'article et la qualité de la revue. À ce stade du processus de révision, les textes ne peuvent plus être retirés par les auteurs sans l'accord de la revue.

Si les auteurs découvrent une erreur importante dans leur texte après sa publication, ils en informent la direction de Physio-Géo et l'aident à la corriger. De même, si la direction de Physio-Géo leur signale une erreur importante, ils peuvent soit justifier leur position, soit veiller à ce que l'erreur puisse être corrigée, soit se rétracter. Dans la dernière hypothèse, l'absence du texte sera expliqué sur le site de la revue.

3 ) Mise en valeur des publications

Après publication, pour tout dépôt dans des archives ouvertes, les auteurs devront utiliser le fichier PDF récupéré sur le site de la revue, qui leur sera fourni par l'éditeur.

III - Cas particulier des "résumés" et des "comptes rendus"

Pour les résumés et les comptes rendus, le Comité de direction se contente de veiller à la qualité du français et au respect des règles de courtoisie. Les comptes rendus trop systématiquement négatifs sont cependant proscrits.

IV - Au sujet des numéros spéciaux

Physio-Géo est ouverte à la publication de numéros spéciaux (contributions à des colloques ou numéros thématiques). Ce service est exempt de toute considération financière, de la part de la revue comme de celle des auteurs. Le contenu de ces numéros doit correspondre à la ligne éditoriale de la revue.

Un accord préalable de principe doit être demandé à l'éditeur. Le ou les responsables du numéro gèrent ensuite la présélection et la révision des articles. Les textes sélectionnés sont transmis à la revue accompagnés des noms et des avis des réviseurs.

Le Comité de direction de Physio-Géo examine les textes qui lui ont été communiqués, pour en vérifier la qualité formelle et scientifique et pour s'assurer qu'ils ne dérogent pas aux règles éthiques de la revue. Les textes peuvent être soit acceptés, soit définitivement refusés, soit renvoyés aux auteurs pour amélioration de la forme, soit soumis à d'autres réviseurs pour vérification du fond.

Les auteurs des articles acceptés sont soumis aux mêmes obligations que les auteurs publiant dans les numéros normaux, notamment en ce qui concerne la signature d'une attestation.

Comme pour les numéros normaux, les articles subissent un ultime contrôle très strict lors de la préparation de la mise en ligne.

V - Information aux utilisateurs des documents mis en ligne

L'utilisation par les lecteurs des documents mis ligne est régie par la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Logo EuroPub database
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search