Navigation – Plan du site

AccueilLa revueNote aux auteurs

Note aux auteurs

Informations to authors

Licence et politique de versement en archives ouvertes :

Le modèle de contrat de cession de droits d’auteur est disponible ici en téléchargement.

Populations vulnérables est une revue en Open Access, publiée sous licence CC BY 4.0, sans frais de publication ni frais de soumission.

L’Auteur cède à titre non exclusif à la Revue les droits d’exploiter sa Contribution sous forme numérique. La Revue autorise l’Auteur à verser le PDF éditeur ou la version finale du manuscrit acceptée pour publication dans une archive ouverte (une plateforme pérenne et sur laquelle le versement n'entraîne pas une cession de droits), dès publication de la Contribution dans Populations vulnérables. La Revue impose à l’Auteur d’apposer une licence CC BY 4.0, conformément à sa propre politique de diffusion en accès libre.

Pour rappel, les réseaux sociaux académiques (de type ResearchGate ou Academia.edu) ne sont pas des archives ouvertes : le dépôt doit être fait dans une archive ouverte institutionnelle, notamment pour des raisons de pérennité, avec un lien éventuel vers cette archive ouverte depuis les réseaux sociaux académiques.

Communication des articles :

Les articles sont soumis par courrier électronique en format texte (pas de pdf). Sauf accord de la directrice de la revue, ils ne doivent pas excéder 45 000 signes, espaces et notes comprises.

Métadonnées :

La première page doit être consacrée aux métadonnées suivantes :

  • Titre de l’article, en français puis en anglais ;

  • Identifiants Hal (IdHAL), ORCID, IdRef des auteur-es ;

  • Prénom, nom ;

  • Fonction (maître de conférences, chargée de recherche, etc.)

  • Rattachement institutionnel (« université de Bourgogne, LIR3S-UMR 7366 ») ;

  • Adresse électronique (reproduite dans la version électronique de l’article si souhait de l’auteur-e) ;

  • Numéro de téléphone (non diffusé) ;

  • Sommaire détaillé (parties, sous-parties) de l’article ;

  • Résumé en français puis en anglais (10 lignes maximum chacun) ;

  • Mots-clés précis en français puis en anglais.

Police :

N’utiliser qu’une seule police : Times new roman (sauf cas particulier : citation en grec ancien, etc.).

Numérotation des parties :

Parties en chiffres romains (I. II.), sous-parties en chiffres arabes (1) 2)), sous-sous-parties en lettres (a) b)).

Citations :

Les citations courtes (1 à 4 lignes) dans le corps du texte sont en romain (sans italique), encadrées de guillemets français. Il n’est pas utile d’encadrer de guillemets les citations longues (4 lignes ou plus), en retrait.

En cas de citations imbriquées, employer les guillemets français (« texte ») puis les guillemets anglais (“texte”), puis les apostrophes (‘texte’). Seuls les guillemets français sont suivis ou précédés d’une espace (insécable). « Citation de rang 1citation de rang 2 ‘citation de rang 3’ citation de rang 2citation de rang 1 ».

Il est inutile de placer des crochets […] avant et/ou après les citations reprenant une phrase ou un paragraphe en leur totalité. Toute coupure doit par contre être signalée de la sorte, de même que toute précision apportée par l’auteur.

De façon générale, éviter d’appliquer à la fois des guillemets et l’italique à une même phrase, expression ou citation. Font exception les citations en langue étrangère (« Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate. »).

Appels de notes :

Les appels de notes de bas de page automatiques, en exposant sans parenthèses ni crochets, sont en chiffres arabes. À l’intérieur d’une parenthèse ou d’une citation, ils précèdent la parenthèse fermante et/ou la ponctuation finale (« citation 2 ! »). Numérotation continue sur l’ensemble de l’article (et non par page). Pas de notes de fin d’article.

Usage des espaces insécables 1 :

    • 1 Sur Windows : Ctrl+Maj+Espace. Sur Mac : Alt+Espace.

    Elles précèdent les signes de ponctuation double ( ; : ? !) ainsi que le symbole pourcentage (10 %) et les symboles de devises (20 $, 30 €) ;

  • Elles suivent les abréviations de numéro (n° 11, nos 10-11) et de page (p. 156) ;

  • Elles suivent le guillemet français ouvrant (« texte) et précèdent le guillemet français fermant (texte ») ;

  • Elles suivent le tiret ouvrant d’une incise et précèdent son tiret fermant (ainsi – écrit le Philosophe – en est-il…).

  • Aucune espace ne sépare une apostrophe d’un guillemet (le poète précise qu’« en effet…) ;

  • Elles séparent les milliers, millions, etc. (1 000 000).

Diverses remarques d’ordre typographique :

  • Les majuscules sont accentuées (À, É, etc.) ;

  • Les siècles en chiffres romains sont en petites capitales suivies de l’exposant e lui-même suivi d’une espace insécable (xxe siècle) ;

  • Si des sigles sont utilisés, il convient de les développer à la première occurrence, comme suit : Archives départementales de la Côte-d’Or (ADCO) ;

  • Les tirets courts (-) sont réservés aux traits d’union ; les tirets moyens (–) sont utilisés pour les incises, dialogues, etc. Sauf cas particulier, les tirets moyens se substituent généralement aux tirets longs (—).

Licence des illustrations :

Les illustrations qui ne sont pas de la main des auteur-es doivent de préférence être sous licence Creative Commons.

Si les auteur-es souhaitent insérer des illustrations dont la reproduction n’est pas libre et gratuite, ils doivent obtenir des ayants-droit les autorisations de reproduction et les transmettre en même temps que l’article.

Encadrés :

Les auteurs sont encouragés à insérer dans leurs articles des encadrés portant sur la méthodologie, les enquêtes, des définitions, etc.

Illustrations :

Outre leur insertion dans l’article, précédées d’un titre et suivies d’une légende (champ, note de lecture, traitement effectué, etc.), de leur source et le cas échéant de la licence (si elles ne sont pas de la main des auteur-es), elles doivent également être jointes dans un dossier zippé.

Tableaux et figures (graphiques, cartes, schémas, photographies) :

Outre leur insertion dans l’article, précédés d’un titre et suivis d’une légende (champ, note de lecture, traitement effectué, etc.), de leur source et le cas échéant de la licence (s’ils ne sont pas de la main des auteur-es), ils doivent être également fournis avec leurs données source dans un tableur joint.

Les tableaux et figures insérés dans le texte sont numérotés en chiffres arabes (ex. : Tableau 1). Utiliser les outils de construction de tableau et non de simples sauts de lignes et tabulations ou espaces. Les intitulés de lignes et colonnes doivent permettre la compréhension du tableau. Les unités (par ex. : %, euros, etc.) doivent être indiquées de façon globale et non dans chaque cellule du tableau.

Les tableaux, figures, encadrés, annexes et compléments en ligne doivent être appelés entre parenthèses dans le corps du texte avant leur apparition. Exemples : (cf. Tableau 2) ; (Figure 4) ; (voir Encadré 4) ; (Annexe).

Annexes :

Les articles peuvent être accompagnés d’une annexe comprenant textes, graphiques, cartes, tableaux, etc. OpenEdition ne permet de créer qu’une seule annexe : vous devez donc faire précéder chaque partie de l’annexe d’un titre explicite et y faire référence dans les appels.

Normes bibliographiques :

Les références doivent être mentionnées dans le corps du texte et non comme des notes de bas de page. Elles indiquent le ou les auteurs, l’année de parution et, le cas échéant, un passage précis. Utiliser et al. au-delà de trois auteurs.

Exemples de citations :

Liste : (Dupont,1998 ; Jones et al., 2000 ; Dupont et Jones, 2013)

Références à deux articles du même auteur parus la même année : Dupont (2002a ; 2002b).

Référence à des passages précis d’un document : Durand (2015, p. 35 et p. 50-52) ; Jones (2015, chap. 4).

Les références bibliographiques précises sont insérées dans une section Bibliographie en fin d’article (par ordre alphabétique), selon les normes décrites ci-après. Les auteur-es peuvent employer le style Zotero de la revue Économie et statistique (disponible ici https://www.zotero.org/styles?q=id%3Aeconomie-et- statistique) pour éditer leur bibliographie.

Pour tous les documents accessibles en ligne indiquer en fin de notice une URL ou un DOI – dans le cas où les deux sont disponibles, privilégiez le DOI. Vérifiez également que les liens que vous indiquez sont bien actifs et permettent effectivement d’accéder au document.

Les noms et initiales des auteurs doivent être en gras. Les titres des revues et des ouvrages doivent être en italique. Les notices doivent indiquer le lieu d’impression et l’éditeur.

Ouvrage 

Nom et initiale du Prénom de l’auteur en gras (année entre parenthèses), Titre de l’ouvrage, Lieu de publication, Éditeur. (Ne pas indiquer le nombre total de pages, mais éventuellement les pages concernées sous la forme : p. 25-36.)

Gonin P. (2015), Pink Floyd The Wall, Marseille, Le Mot et Le Reste, p. 12-15.

Ouvrage collectif 

Idem, en utilisant (dir.).

Rogge J. (dir.) (2011), Cultural History in Europe. Institutions, themes, perspectives, Bielefeld, Transcript.

Chapitre d’ouvrage collectif 

Nom et initiale du Prénom de l’auteur en gras (année entre parenthèses), « Titre du chapitre », in Nom et Initiale du Prénom du coordinateur (dir.), Titre de l’ouvrage, Lieu de publication, Éditeur, p. XX-XX. (Ne pas employer l’abréviation « pp. »).

Menger P.-M. (2011), « Les politiques culturelles, modèles et évolutions » in Poirrier Ph. (dir.), Pour une histoire des politiques culturelles dans le monde, 1945-2011, Paris, La Documentation française, p. 465-477.

Article

Nom et initiale du Prénom de l’auteur en gras (année entre parenthèses), « Titre de l’article », Nom de la revue, volume, numéro, p. XX-XX.

Poirrier Ph. (2015), « Daft Punk, la Toile et le disco. Revival culturel à l’heure du numérique », French Cultural Studies, vol. 26, n° 3, p. 368-381.

Thèse et mémoire

Nom et initiale du Prénom de l’auteur en gras (année entre parenthèses), Titre de la thèse, lieu de soutenance, thèse/mémoire de (discipline).

Peronnet P. (2012), Les enfants d'Apollon. Les ensembles d'instruments à vent en France 1700 à 1914, université de Paris 4-Sorbonne, thèse de musicologie.

Rapport

Nom et initiale du Prénom de l’auteur en gras (année entre parenthèses), « Titre du rapport », rapport pour (Nom du commanditaire).

Giordanella J.-P. (2006), « Rapport sur le thème du sommeil », rapport pour le ministère de la Santé et des Solidarités.

Référence à la version consultable en ligne ou téléchargeable d’un texte imprimé

Notice du texte imprimé, suivie de : « En ligne : url ».

Wallon E. (2010), « Le festival international : un système relationnel » in DULPHY A., FRANK R., MATARD-BONUCCI, M.-A. et ORY P. (dir.), Les relations culturelles internationales au XXe siècle, De la diplomatie culturelle à l'acculturation, Bruxelles, Peter Lang, p. 363-383. En ligne : http://e.wallon.free.fr/IMG/pdf/Festival-inter.pdf.

Bourdieu P. (1998), « L’essence du néolibéralisme », Le Monde diplomatique, p. 3. En ligne : http://www.monde-diplomatique.fr/1998/03/BOURDIEU/3609.

Référence à une page web (publication directement sur Internet)

Nom et initiale du Prénom de l’auteur en gras (année entre parenthèses), Titre de la ressource, Nom de l’organisation ou de la publication ou du site web [en ligne], volume/numéro, p. XX, disponible sur <url>, page consultée le (date de consultation au format jj/mm/aaaa).

Chéron S., Escapa C. (2015), « Plus d’une commune métropolitaine sur deux compte moins de 500 habitants », Insee Focus [en ligne], n° 52, disponible sur http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=if52, page consultée le 05/01/2016.

Bonfait O., Vi-Tong N., Fry R. (2014), Académie/académies. Apprendre à dessiner dans l'Europe des Lumières : l'École de dessin de Dijon, Centre Georges Chevrier UMR 7366 - (Université de Bourgogne/CNRS), [en ligne], disponible sur http://tristan.u-bourgogne.fr/Academie.html, page consultée le 05/01/2016.

Picholle É. (2013), « La suspension d’incrédulité, stratégie cognitive », ReS Futurae [en ligne], n° 2, disponible sur http://resf.revues.org/281, page consulté le 05/01/2016.

Pour les références bibliographiques anglophones, les titres d’ouvrage, d’article et de revue comportent des capitales à tous les mots de plus de trois lettres.

Informations légales sur la revue

Titre de la revue : Populations vulnérables

URL de la revue : https://journals.openedition.org/popvuln/

Éditeur de la revue : LIR3S - UMR 7366, université de Bourgogne – CNRS

SIRET : 192 112 373 00019

Directeur de publication : Vincent Thomas, président de l’université de Bourgogne

Directrice de la revue : Maryse Gaimard, professeure de démographie au LIR3S

Rédactrice en chef : Virginie Dejoux, maîtresse de conférences en démographie au LIR3S

Supports de la revue : publication électronique sous licence CC BY 4.0

Périodicité : annuelle

Année de création de la revue : 2013

Pays de publication : France

Langues de publication : Français

ISSN : 2269-0182

ISSN électronique : 2650-7684

Catégories disciplinaires de la revue : démographie, sociologie, médecine

Contacts :

Rédactrice en chef : Virginie Dejoux (virginie.dejoux@u-bourgogne.fr)

Secrétaire d’édition : Morgane Valageas (morgane.valageas@u-bourgogne.fr)

Notes

1 Sur Windows : Ctrl+Maj+Espace. Sur Mac : Alt+Espace.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search