Navigation – Plan du site

Accueil

Présentation

Créée en mars 1974, sur des bases de rénovation théorique des contenus d’enseignement et d’innovation pédagogique, la revue Pratiques a pour originalité d’être un lieu de confrontation pluridisciplinaire et de débats théoriques focalisés sur la didactique du français, la linguistique, et la littérature.

Semestrielle, avec l’appui d’un comité scientifique et d’un comité de rédaction, Pratiques a pour objectif de  contribuer à l'élaboration et à la diffusion des connaissances relevant des sciences du langage et des études littéraires et de développer la didactique du français par des recherches de types historique, épistémologique et praxéologique.

L’intégralité des anciens numéros (1974-2008)  est désormais disponible sur Persée.

Dernier numéro en ligne
195-196 | 2022
Écriture scolaire et universitaire : quelle évaluation pour l’accompagner, quelle formation pour les enseignants ?

School and university writing: what evaluation to accompany it, what training for teachers?

La revue Pratiques a produit de nombreuses livraisons sur l’écriture et sa didactique, mais aussi, ce qui nous intéresse ici, sur son évaluation. En 1984, le numéro 44 est intégralement consacré à cette question. Nous poursuivons cette réflexion, presque 40 ans après, en vue de remettre en questionnement ce « geste professionnel » souvent impensé, au regard des nouvelles attentes de « littéracie étendue » telles qu’elles se manifestent depuis les programmes scolaires français de 2016. Nous nous situons en particulier dans une perspective de description et d’analyse des « traces » laissées par les enseignants sur les copies des élèves, qui puisse alimenter la formation des enseignants à l’évaluation des écrits des élèves et des étudiants. Les articles proposés à lire dans ce dossier permettent de dresser un état des lieux de ces « traces » tant dans le primaire que dans le secondaire, à l’Université ou en formation initiale ou continue, et de s’interroger sur leur rôle dans la correction/révision/réécriture des textes par les élèves et les étudiants, et sur leur pertinence quant à ces exigences des programmes et à ces attentes en termes de littéracie scolaire et universitaire. Ces articles mettent en évidence des invariants mais également des différences qui peuvent évoluer au fil de la scolarité, selon les dispositifs mis en place ou les outils particuliers utilisés, le genre de texte travaillé (narratif, argumentatif, descriptif, etc.), les versions de texte produites, entre autres. Certains articles mettent aussi au jour l’intérêt d’une formation, initiale et continue, qui invite les enseignants, au-delà des dispositifs didactiques et pédagogiques d’accompagnement de l’écriture, à penser et à concevoir une pratique d’évaluation qui favorise le développement de compétences d’écriture qui ne s’arrêtent pas à la correction des erreurs « de surface ». D’autres soulignent encore l’intérêt d’intégrer les corpus de textes d’élèves dans la formation des enseignants. Plusieurs de ces articles s’inscrivent dans le cadre du projet ANR E:CALM (Écriture scolaire et universitaire : Corpus, Analyses Linguistiques, Modélisations didactiques). Le numéro est complété par des articles publiés en Varia ou en tant que note de lecture.

  • Logo Centre de recherche sur les médiations - CREM
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search