Navigation – Plan du site

Présentation

Créée en mars 1974, sur des bases de rénovation théorique des contenus d’enseignement et d’innovation pédagogique, la revue Pratiques a pour originalité d’être un lieu de confrontation pluridisciplinaire et de débats théoriques focalisés sur la didactique du français, la linguistique, et la littérature.

Semestrielle, avec l’appui d’un comité scientifique et d’un comité de rédaction, Pratiques a pour objectif de  contribuer à l'élaboration et à la diffusion des connaissances relevant des sciences du langage et des études littéraires et de développer la didactique du français par des recherches de types historique, épistémologique et praxéologique.

L'intégralité des anciens numéros (1974-2008)  est désormais disponible sur Persée.

Dernier numéro en ligne
181-182 | 2019
Le récit en questions

Sous la direction de André Petitjean

Ce numéro de Pratiques a été pensé en fonction d’une double logique, à la fois historique et synchronique. Pour la première, puisque depuis la création de Pratiques en 1974, des théorisations narratives diverses ont été défendues, il était important de porter sur elles un regard rétrospectif. Pour la seconde, elle correspond au fait que le numéro s’inscrit dans le programme de recherche du Centre de recherche sur les médiations (Crem) intitulé « Narrations de la société/sociétés de la narration » tel qu’il est consacré au récit et aux différentes formes de narration sociale. L’enjeu est de faire interagir des recherches qui mettent l’accent sur la description et la classification avec d’autres plus spéculatives et interprétatives.

Le numéro a été conçu en trois parties. Dans la première (« Les théories du récit en débat »), on confronte certains paradigmes du récit. C'est ainsi que sont mis en débat ou en question la linguistique textuelle et discursive, la sémiotique narrative, l’ethnocritique, les approches cognitivistes ainsi que la narratologie non naturelle. Dans la seconde partie (« Fictions et non fictions contemporaines »), il s’est agi de rendre compte du statut du récit dans les productions actuelles, qu’elles aient la forme de romans, de pièces de théâtre, de « narrations documentaires », de séries télévisées ou de jeux vidéo. Quant à la troisième partie (« Les récits en situation scolaire »), elle interroge la place des récits au sein de la discipline français (lecture et écriture) et dans d'autres disciplines tels qu'ils dépendent, pour une part, des configurations disciplinaires.

  • Logo Centre de recherche sur les médiations - CREM
  • OpenEdition Journals