Navigation – Plan du site

AccueilNuméros20Le bien dire : essai de circonscr...

Le bien dire : essai de circonscription

Saying well : an attempt to circumscribe it
Bernard Gardin
p. 27-44

Résumés

Après avoir commenté le manque d'intérêt de la linguistique structurale et de l'analyse de discours pour le bien dire, ce malgré les injonctions jakobsoniennes, l'auteur expose la validité linguistique de cet objet qu'il tente de cerner à partir des pratiques langagières auquel il donne lieu tant du côté de la production que de la réception. Il termine en positionnant le bien dire, à partir des liens qu'il entretient avec la stéréotypie, le dire vrai, le beau dire et l'expressivité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Gardin, « Le bien dire : essai de circonscription »Cahiers de praxématique, 20 | 1993, 27-44.

Référence électronique

Bernard Gardin, « Le bien dire : essai de circonscription »Cahiers de praxématique [En ligne], 20 | 1993, mis en ligne le 21 janvier 2009, consulté le 04 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/praxematique/168 ; DOI : https://doi.org/10.4000/praxematique.168

Haut de page

Auteur

Bernard Gardin

URA CNRS 1164, Rouen

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Praxiling
  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH PLUS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search