Navigation – Plan du site

AccueilNuméros25Le rôle de l’interlocuteur natif ...

3

Le rôle de l’interlocuteur natif dans l’interaction exolingue et l’apprentissage de la compréhension.

The native, his role, part and position in intercultural encounters and the learning of understanding.
Marie-Thérèse Vasseur
p. 53-77

Résumés

On étudie ici comment, dans la communication exolingue, le natif, expert et gardien de l’autorité, porte une lourde responsabilité dans le fonctionnement et l’issue de l’échange avec le non-natif. Interprétant à sa façon la situation d’interaction avec l’autre, le non-expert, il sera plus ou moins ’accomodant’ et plus ou moins enclin à fournir l’aide que le non-natif pourrait attendre. Cependant, il peut s’adapter à cette situation difficile grâce à la collaboration et au guidage du non-natif. Le travail conjoint peut alors, sous le contrôle du non-natif, devenir un travail d’apprentissage.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vasseur, M.-T.(1995) Le rôle de l’interlocuteur natif dans l’interaction exolingue et l’apprentissage de la compréhension. Cahiers de praxématique 25. Montpellier : Pulm. 53-77

Référence électronique

Marie-Thérèse Vasseur, « Le rôle de l’interlocuteur natif dans l’interaction exolingue et l’apprentissage de la compréhension. »Cahiers de praxématique [En ligne], 25 | 1995, document 3, mis en ligne le 01 janvier 2015, consulté le 18 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/praxematique/3083 ; DOI : https://doi.org/10.4000/praxematique.3083

Haut de page

Auteur

Marie-Thérèse Vasseur

Université René Descartes–PARIS V
GdR 113 et URA 1031 – CNRS

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Praxiling
  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH PLUS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search