Navigation – Plan du site
3

Le principe d'interprétation dialogique

Catherine Kerbrat-Orecchioni
p. 43-58

Résumé

En analyse des conversations, il est courant de voir affirmer que les énoncés produits par les différents participants ne peuvent et ne doivent être interprétés que sur la base de l’enchaînement auquel ils donnent effectivement lieu. Prenant ici le contre-pied de ce « Principe d’interprétation Dialogique», nous tenterons de montrer qu’il n’offre à l’analyste qu’une sécurité illusoire, et que celui-ci ne peut faire l’économie d’un travail interprétatif autrement complexe.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Kerbrat-Orecchioni, C. (1989) Le principe d'interprétation dialogique. Cahiers de praxématique 13. Montpellier : Pulm. 43-58

Référence électronique

Catherine Kerbrat-Orecchioni, « Le principe d'interprétation dialogique », Cahiers de praxématique [En ligne], 13 | 1989, document 3, mis en ligne le 01 janvier 2015, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/praxematique/3437

Haut de page

Auteur

Catherine Kerbrat-Orecchioni

Université Lummière - Lyon 2

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Praxiling
  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH PLUS
  • OpenEdition Journals