Navigation – Plan du site

AccueilNuméros8Problèmes d'une théorie du nom pr...

4

Problèmes d'une théorie du nom propre

Pierre-André Taguieff
p. 58-66

Résumé

Une critique du problème du nom propre tel qu'il est posé dans le cadre structuraliste a été développée dans un mémoire dont certaines thèses sont ici résumées. Le nom propre est d'ordinaire tenu pour indicatif individuel, ou pour "étiquette" d'un fragment d'univers ; il est alors marque dénuée de sens. Les apories de l'asémantisme comme celles de la fonction individualisante sont recensées. Après quoi, des propositions théoriques sont avancées qui visent à ordonner le champ des ambiguïtés et des contradictions.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Taguieff, P.-A. (1987) Problèmes d'une théorie du nom propre. Cahiers de praxématique 8. Montpellier : Pulm. 58-66

Référence électronique

Pierre-André Taguieff, « Problèmes d'une théorie du nom propre »Cahiers de praxématique [En ligne], 8 | 1987, document 4, mis en ligne le 01 janvier 2013, consulté le 04 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/praxematique/3491 ; DOI : https://doi.org/10.4000/praxematique.3491

Haut de page

Auteur

Pierre-André Taguieff

URL "Lexicologie, textes politiques"
INALF/CNRS, ENS Saint-Cloud

Articles du même auteur

  • Le titre, le type et le nom [Texte intégral]
    Note sur le titre comme indicateur de genre littéraire : examen d'une hypothèses bergsonienne
    Article 3
    Paru dans Cahiers de praxématique, 8 | 1987
Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Praxiling
  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH PLUS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search