Navigation – Plan du site

AccueilNuméros6Production dialogique du sens et ...

2

Production dialogique du sens et travail du praxème

Bernard Gardin
p. 32-48

Résumé

Suite à l'occupation de l'usine Renault de Cléon, début juin 1978 le syndicat C.G.T. revendique le chiffre de 1500 occupants alors que la presse avance une évaluation fort différente : il y aurait eu une cinquantaine d'occupants seulement? Objet d'un enjeu politico-syndical, le praxème "occup" est le lieu d'un intense travail linguistique dans les deux fragments d'interviews étudiés, travail linguistique qui relève de stratégies mais aussi d'interpellations idéologiques différentes : le premier interlocuteur est traversé par les différents discours qui circulent sur l'occupation, discours qu'il articule en explicitant la production de sens du praxème "occup" ; le second, prêtre-ouvrier, substitue au conflit sur le sens, le dialogisme des structures narratives, à travers la convocation de la parabole des ouvriers de la onzième heure.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gardin, B. (1986) Production dialogique du sens et travail du praxème. Cahiers de praxématique 6. Montpellier : Pulm. 32-48

Référence électronique

Bernard Gardin, « Production dialogique du sens et travail du praxème »Cahiers de praxématique [En ligne], 6 | 1986, document 2, mis en ligne le 01 janvier 2015, consulté le 18 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/praxematique/3517 ; DOI : https://doi.org/10.4000/praxematique.3517

Haut de page

Auteur

Bernard Gardin

U.A. 1164 - IRED
Université de Rouen

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Praxiling
  • Logo Presses universitaires de la Méditerranée
  • Logo ERIH PLUS
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search