Navigation – Plan du site

AccueilVolumes5Résumés du 26e colloque de la SFD...Polyphénols et activités antioxyd...

Résumés du 26e colloque de la SFDP (Kinshasa, 4-11 Novembre, 2013)
3

Polyphénols et activités antioxydantes des fruits de Grewia spp. consommés par les bonobos à Luikotale, R.D. Congo

C‑Désiré Musuyu Muganza, Ulrich Maloueki, Kumugo S‑P Ndimbo, Ikombe N Bondjengo, Mukulire J Malekani, Nseu B Mbomba et Barbara Fruth

Résumé

De nombreuses études ont prouvé le rôle important que jouent les antioxydants en tant que capteurs de radicaux libres dans la protection des organismes contre les affections pathologiques causées par les radicaux libres telles que l’arthrite, l’ischémie, les anémies, l’asthme, les affections neuro-dégénératives, la maladie de Parkinson, le mongolisme, le vieillissement, les affections démentielles, les inflammations, les cancers etc. Les observations sur le régime alimentaire des bonobos (Pan paniscus) dans les forêts de la Cuvette Centrale de la R.D. Congo, au Sud du Parc National de la Salonga sur le site de recherche du Max-Planck Institute for Evolutionary Anthropology (MPI-EVA) à Luikotale, ont montré que les fruits du genre Grewia font parties de la diète de ces primates. Aussi, nous sommes-nous proposés d’évaluer le potentiel antioxydant et les polyphénols présents dans les fruits mûrs de cinq espèces du genre Grewia afin d’estimer de façon comparative les potentiels bénéfices des fruits des différentes espèces pour la santé des bonobos. Les études ont porté sur les fruits de Grewia coriacea Mast. (GC), Grewia malacocarpoides De Wild. (GM), Grewia oligoneura Sprague (GO), Grewia pinnatifida Auct. (GP) et Grewia sp. (GSP). Toutes les mesures de quantifications réalisées sur les extraits totaux éthanoliques de fruits ont été effectuées par spectrophotométrie. La meilleure activité antioxydante contre le radical 1,1-diphényl-2-picrylhydrazyle (DPPH), a été obtenue avec le GO (CI50 = 450,44±20,41µg/ml). Tandis que, les contenus par g d’extraits secs, en anthocyanes, flavonoïdes, et polyphénols ont été plus élevés pour GO avec 17,08±3,71 mg de catéchine/g, 16,17±2,32 mg de quercétrine/g et 16,27±0,64 mg d’acide gallique/g respectivement. Les résultats obtenus semblent confirmer les bénéfices nutritionnels des fruits analysés pour la santé des bonobos ; ils constituent en outre une référence pour les études ultérieures visant à comprendre les conséquences de la consommation de ces fruits sur la santé de ces bonobos.

Haut de page

Entrées d’index

Thématique :

conservation, écologie
Haut de page

Historique

Présenté le 8/11/2013

Pour citer cet article

Référence électronique

C‑Désiré Musuyu Muganza, Ulrich Maloueki, Kumugo S‑P Ndimbo, Ikombe N Bondjengo, Mukulire J Malekani, Nseu B Mbomba et Barbara Fruth, « Polyphénols et activités antioxydantes des fruits de Grewia spp. consommés par les bonobos à Luikotale, R.D. Congo », Revue de primatologie [En ligne], 5 | 2013, document 3, mis en ligne le 31 janvier 2014, consulté le 18 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/primatologie/1275 ; DOI : https://doi.org/10.4000/primatologie.1275

Haut de page

Auteurs

C‑Désiré Musuyu Muganza

Université de Kinshasa, Faculté des Sciences Pharmaceutiques, Département de Chimie Médicinale et Pharmacognosie, B.P. 212 Kinshasa XI, R.D. Congo et Max-Planck Institute for Evolutionary Anthropology. Deutscher Platz 6, 04103 Leipzig, Allemagne
Auteur pour la correspondance :
cdmuganza@hotmail.com

Ulrich Maloueki

Université de Kinshasa, Faculté des Sciences, Département de Biologie, Comité Scientifique pour la Recherche, la Conservation et le Développement de la Biodiversité, B.P. 190 Kinshasa XI, R.D. Congo
Auteur pour la correspondance :
ulrich_0786@yahoo.fr

Articles du même auteur

Kumugo S‑P Ndimbo

Max-Planck Institute for Evolutionary Anthropology. Deutscher Platz 6, 04103 Leipzig, Allemagne et Université de Kinshasa, Faculté des Sciences, Département de Biologie, Comité Scientifique pour la Recherche, la Conservation et le Développement de la Biodiversité, B.P. 190 Kinshasa XI, R.D. Congo, courriel : simonp_ndimbok@yahoo.fr

Ikombe N Bondjengo

Max-Planck Institute for Evolutionary Anthropology. Deutscher Platz 6, 04103 Leipzig, Allemagne et Institut Congolais pour la Conservation de la Nature. 13, Avenue des Cliniques, Gombe, B.P. 868 Kinshasa I, R.D. Congo, courriel : nbondjengo@yahoo.fr

Mukulire J Malekani

Université de Kinshasa, Faculté des Sciences, Département de Biologie, Unité de Production et Santé Animales, Conservation de la Nature et Développement, B.P. 218 Kinshasa XI, R.D. Congo, courriel : elevagefaune@yahoo.fr

Nseu B Mbomba

Université de Kinshasa, Faculté des Sciences, Département de Biologie, Comité Scientifique pour la Recherche, la Conservation et le Développement de la Biodiversité, B.P. 190 Kinshasa XI, R.D. Congo, courriel : mbomba_b@yahoo.fr

Articles du même auteur

Barbara Fruth

Max-Planck Institute for Evolutionary Anthropology. Deutscher Platz 6, 04103 Leipzig, Allemagne, courriel : fruth@eva.mpg.de

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue de primatologie sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Société francophone de primatologie (SFDP)
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search