Navigation – Plan du site

AccueilVolumes5Résumés du 26e colloque de la SFD...Stratification et phénologie fore...

Résumés du 26e colloque de la SFDP (Kinshasa, 4-11 Novembre, 2013)
8

Stratification et phénologie forestière en relation avec la sécurité alimentaire de Pan paniscus au Parc National de la Salonga (R.D. Congo)

Constantin Lubini Ayingweu

Résumé

La relation entre les types de forêt, la phénologie de principales espèces dont les fruits et jeunes feuilles sont consommées par Pan paniscus (Bonobo) est envisagée en termes de sécurité de la disponibilité alimentaire qu’offrent ces forêts. Les observations menées en mai 2007 ont permis d’identifier et caractériser plusieurs types de forêts sur base de leur composition floristique essentielle et la nature de sols d’une part et d’autre part la phénologie de principales espèces végétales dont les fruits et/ou les jeunes feuilles sont mangés par ce primate. La diversité de forêts et d’espèces offrent un choix aux consommateurs qui parcourent plusieurs sites et visitent plusieurs arbres en quête de fruits et feuilles. Au total 75 espèces et variétés sont identifiées et recensées dans les forêts développées sur les sols hydromorphes, périodiquement inondées, rivulaires et forêts croissant sur les sols sableux, sablo-argileux ou argileux. Les espèces dont les fruits et/ ou les feuilles sont consommées par le Pan paniscus sont des arbres, lianes ou herbes appartenant à plusieurs familles parmi lesquelles les Fabaceae (Légumineuses), Annonaceae, Apocynaceae, Sapotaceae. Parmi les espèces dont les fruits sont consommés figurent les Dialium angolense Welw.ex Oliv, Dialium corbisieri, Dialium zenkeri Harms, Manilkara obovata (Sabine et G. Don) J.H. Hemsl et Pancovia lubiniana Belesi et Peeters. Ces espèces sont également recherchées par des singes à queue et d’autres animaux. Cette consommation concurrentielle à crée la rareté, l’utilisation des fruits immatures et le gaspillage qui en découle explique, en partie la rareté de la régénération naturelle de ces espèces, mettant en danger la permanence de l’approvisionnement alimentaire de ces animaux. Cette menace est aggravée par l’irrégularité de la phénologie de la production des arbres. A long terme ces perturbations pourront conduire à la migration de cette espèce, Pan paniscus.

Haut de page

Historique

Présenté le 6/11/2013

Pour citer cet article

Référence électronique

Constantin Lubini Ayingweu, « Stratification et phénologie forestière en relation avec la sécurité alimentaire de Pan paniscus au Parc National de la Salonga (R.D. Congo) », Revue de primatologie [En ligne], 5 | 2013, document 8, mis en ligne le 31 janvier 2014, consulté le 17 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/primatologie/1345 ; DOI : https://doi.org/10.4000/primatologie.1345

Haut de page

Auteur

Constantin Lubini Ayingweu

Université de Kinshasa, R.D.Congo
Auteur pour la correspondance :
constantinlubini@yahoofr

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue de primatologie sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Société francophone de primatologie (SFDP)
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search