Navigation – Plan du site

AccueilVolumes5Résumés du 26e colloque de la SFD...Quelques observations sur l’alime...

Résumés du 26e colloque de la SFDP (Kinshasa, 4-11 Novembre, 2013)
12

Quelques observations sur l’alimentation des bonobos en semi-liberté au sanctuaire « Tasok » de Kinshasa

Paul N ’ Lemvo Budiongo

Résumé

Dix-neuf bonobos d’âges variés en semi-liberté au Sanctuaire de Bonobos de Kinshasa et nourris aux fruits, légumes et canne à sucre dont la quantité totale préparée pour toute la colonie variait entre 73,80 et 127,84 kg par jour. Ces aliments étaient complétés par les céréales, les tiges, les noix de palme, les œufs, le lait en poudre, le yaourt, du sel, du sucre et de l’eau pour combler le déficit par rapport à la quantité exigée par la direction du sanctuaire (90 à 110 kg par jour). L’état général des pensionnaires a été quotidiennement suivi et leurs poids mesurés mensuellement pendant six mois (août 2001 à janvier 2002). L’observation de l’évolution de poids des pensionnaires montre que la colonie a accusé un gain total de poids de 29 kg, soit en moyenne 1,5 kg par individu. Le gain de poids le plus élevé est de 5 kg tandis que le moins élevé enregistré chez 3 individus est de 1 kg. La perte de poids la plus élevée observée est de 3 kg suivie de 1 kg et de 0,5 kg. Le gain pondéral est plus élevé (2,4 kg par individu) chez les jeunes avec une mère de substitution, suivi des grands (1,83 kg). Les jeunes indépendants ont perdu 0,4 kg en moyenne par individu. En effet, ces derniers se disputaient la nourriture avec les grands car ils étaient servis dans les mêmes bacs à aliments alors que ceux qui étaient nourris par les mères adoptives ne connaissaient pas de compétition alimentaire. Les aliments de prédilection sont les fruits et particulièrement les fruits juteux comme l’ananas, la pastèque. Les légumes viennent en deuxième position. Malgré son endémisme, cette espèce peut survivre dans un milieu autre que son habitat naturel à condition de lui fournir une alimentation de qualité et en quantité suffisante. Il importe d’approfondir des recherches sur les besoins nutritifs réels de cet animal et sur les effets de différents aliments et des compléments alimentaires sur sa santé pour donner de meilleures chances à sa survie en captivité.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Historique

Présenté le 6/11/2013

Pour citer cet article

Référence électronique

Paul N ’ Lemvo Budiongo, « Quelques observations sur l’alimentation des bonobos en semi-liberté au sanctuaire « Tasok » de Kinshasa », Revue de primatologie [En ligne], 5 | 2013, document 12, mis en ligne le 31 janvier 2014, consulté le 18 mai 2021. URL : http://journals.openedition.org/primatologie/1378 ; DOI : https://doi.org/10.4000/primatologie.1378

Haut de page

Auteur

Paul N ’ Lemvo Budiongo

Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), Direction Générale, Kinshasa, RDC et Université Pédagogique Nationale (UPN), Faculté des Sciences, Département de Biologie, Kinshasa, RDC

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue de primatologie sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Société francophone de primatologie (SFDP)
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search