Navigation – Plan du site
Dossier

En un combat douteux.

Militantisme en ligne, « complotisme » et disqualification médiatique : le cas de l’association ReOpen911
In Dubious Battle. Online activism, « conspiracism » and disqualification in the media: the French ReOpen911 organization case
Pierre France et Alessio Motta
p. 13-27

Résumés

Cet article propose une approche interactionniste du conspirationnisme centrée sur les modalités concrètes de création et d’attribution du stigmate « complo¬tiste ». Il s’appuie sur une enquête sur l’association ReOpen911. On y montre comment la forme ouverte de l’organisation (dans un espace de contestation au¬tour des attentats du 11 septembre 2001 marqué par la présence d’acteurs d’extrême droite et/ou antisémites), la relative inexpérience des militants et leur stratégie d’échange avec les journalistes ont contribué à la construction et l’entretien du stigmate.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Une association « citoyenne » d’information sur le 11 septembre 2001
Expropriée à gauche et appropriée par l’extrême droite, une association sur le fil
« Journalistes contre citoyens »
Conclusion : le « complotisme », prophétie autoréalisatrice ? Remarques sur le traitement médiatique d’un problème public

Aperçu du texte

Bien que le « complotisme » soit devenu un marronnier journalistique et suscite ces dernières années de multiples travaux scientifiques, rares sont les approches proprement sociologiques du sujet. Présenté comme un vague « phénomène de société », traité surtout par des « théoriciens médiatiques », le complotisme semble offrir peu de prise à un travail de terrain. L’objectif de cet article est de combler ce vide en traitant de l’ordinaire du « complotisme » avec les outils ordinaires des sciences sociales. Les pages qui suivent s’appuient sur une recherche commencée en 2014 sur l’association ReOpen911 qui se pré­sente comme un mouvement visant à « informer les citoyens sur les attentats du 11septembre 2001, œuvrer pour l’établissement d’un débat public, et militer pour l’ouverture d’une enquête approfondie sur cette tragédie ».

L’enjeu est à la fois de proposer de premiers élé­ments pour un travail sur les profils sociaux des « complotistes », et non plus seulement sur leur profil psy...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre France et Alessio Motta, « En un combat douteux. », Quaderni, 94 | 2017, 13-27.

Référence électronique

Pierre France et Alessio Motta, « En un combat douteux. », Quaderni [En ligne], 94 | Automne 2017, mis en ligne le 05 octobre 2019, consulté le 26 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/quaderni/1103 ; DOI : 10.4000/quaderni.1103

Haut de page

Auteurs

Pierre France

Doctorant en Science Politique, ATER Sciences Po, Aix-en-Provence
CESSP-CRPS, Université Paris I Panthéon Sorbonne

Alessio Motta

Doctorant en Science Politique, ATER Université Paris I Panthéon Sorbonne
CESSP-CRPS

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • OpenEdition Journals