Navigation – Plan du site
Dossier

La Ville intelligente : objet au cœur de nombreuses controverses

Emmanuel Eveno
p. 29-41

Résumés

Les « Villes intelligentes » sont encore assez largement des objets curieux autant que de curiosité au sein des sciences sociales. Elles ont du mal à s’imposer comme des objets d’étude parce qu’elles ne constituent pas une catégorie facile à identifier et à objectiver. Une des raisons principales de cette difficulté tient au fait que, en même temps que ce sont de proto-objets scien¬tifiques, ce sont aussi des produits commerciaux. Rien là de très inhabituel, c’est souvent le cas des questions nouvelles lorsqu’elles cherchent à s’imposer et avant que ne se mette en place le processus de circulation des idées entre les différents acteurs impliqués soit directement soit indirectement dans la conception des politiques publiques. Nous ne proposons pas ici de définition scientifique de la « Ville intelligente », nous nous efforçons de mettre en lumière à quelles questions scientifiques renvoie cette émergence et ce en quoi elle propose d’éventuelles réponses. Peu importe que l’expression « Ville intelligente » s’implante ou non, elle cristallise pour le moment une part significative des questions émergentes dans le développement urbain contemporain : la place des mégadonnées, la modernisation/transformationˮ des services urbains, le statut d’acteurs-discrets des habitants/citoyens…

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

L’engouement vis-à-vis des Villes intelligentes
Les classements internationaux
Des villes intelligentes partout ?
Interpréter ces émergences : les limites de l’approche littéraliste
Un défaut de problématisation politique
Les principaux constituants des « Villes in­telligentes »

Aperçu du texte

Le succès à la fois récent et manifeste de l’ex­pression « Smart City/Ville intelligente » soulève de nombreuses questions. Elle est au cœur de nombreux débats et controverses, que ce soit au sein du monde des acteurs de la ville ou dans celui des chercheurs en sciences sociales. Le succès de l’expression auprès des uns la rend d’autant plus suspecte aux yeux des seconds.

C’est que, à la différence de nombreux concepts qui se sont imposés dans les politiques publiques au cours de dernières décennies, en particulier celui de « développement durable » ou celui de « société de l’information », celui de « Ville intelligente » ne semblait rien devoir, jusqu’à il y a peu, aux mondes académiques tandis qu’il était souvent perçu comme ayant été imposé par des acteurs économiques en quête de nouveaux marchés. Dans le registre de la légitime circula­tion des idées et des concepts entre les mondes politiques et scientifiques, la « Ville intelligente » serait en quelque sorte une intruse, un ob...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Eveno, « La Ville intelligente : objet au cœur de nombreuses controverses », Quaderni, 96 | 2018, 29-41.

Référence électronique

Emmanuel Eveno, « La Ville intelligente : objet au cœur de nombreuses controverses », Quaderni [En ligne], 96 | Printemps 2018, mis en ligne le 15 mai 2020, consulté le 19 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/quaderni/1174 ; DOI : 10.4000/quaderni.1174

Haut de page

Auteur

Emmanuel Eveno

Professeur de géographie
Directeur du LISST-Cieu

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • OpenEdition Journals