Navigation – Plan du site
Dossier

Les humanités numériques, un enjeu historique

Digital Humanities, an historical issue
Frédéric Clavert et Valérie Schafer
p. 33-49

Résumés

Les historiens ne sont pas en reste pour s’investir dans les humanités numériques et si d’autres disciplines à l’instar des sciences de l’information et de la commu­nication (SIC) ont pu mener un effort collectif pour penser la relation à leur discipline, la réflexion his­torienne se saisit aussi de ces enjeux. Il est clair que non seulement le numérique et, dans le cas qui nous intéresse plus spécifiquement, les DH concernent les historiens à tous les stades de leur recherche, du rapport à l’archive et de la constitution des corpus à la diffusion de leurs travaux, mais ils modifient aussi les espaces de dialogue et de circulation des idées d’une partie de la communauté historienne. En cela les DH sont bien un enjeu pour la fabrique et l’écriture de l’histoire, mais peuvent aussi à terme devenir un objet d’histoire. Si dans cette relation entre DH et histoire nous nous intéresserons plus modestement à ce que fait l’histoire aux DH, bien qu’il y ait matière à ana­lyser les échanges qui se nouent au sein de cette inter­discipline et le rôle qu’y tiennent ou n’y tiennent pas les historiens, c’est surtout sous l’angle des apports des DH à l’histoire que nous penserons une intégra­tion et une hybridité à la fois (inter) et (intra) discipli­naire, au service non pas de la dilution disciplinaire mais de son enrichissement.

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Une ouverture (inter) et (intra) disciplinaire
Des enjeux transversaux à l’écriture de l’histoire
À la recherche d’historicité
Conclusion

Aperçu du texte

En 2011, à la réunion annuelle de l’American Historical Association, se tient une démonstra­tion de Culturomics – un ensemble de métho­dologies qui tente de saisir les tendances cultu­relles par l’analyse quantitative de très grands corpus textuels comme Google Books. Dans un billet intitulé « Loneliness and Freedom » le président de l’AHA, Anthony Grafton, tout en reconnaissant l’intérêt de cette démonstra­tion, les perspectives immédiates, mais aussi les enjeux disciplinaires plus larges que ce vaste projet soulève, notamment pour la discipline historique, relève l’absence d’historiens, qui semblerait pourtant pertinente. Répondant à cette remarque, les deux directeurs du projet, Erez Aiden et Jean-Baptiste Michel, font un constat pessimiste de l’implication des histo­riens, notant le manque d’intérêt de certains, un regard négatif sur l’histoire quantitative des années 1950, un manque de compétences computationnelles ou encore des réticences face à un travail collaboratif multi-a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Clavert et Valérie Schafer, « Les humanités numériques, un enjeu historique », Quaderni, 98 | 2019, 33-49.

Référence électronique

Frédéric Clavert et Valérie Schafer, « Les humanités numériques, un enjeu historique », Quaderni [En ligne], 98 | Hiver 2018-2019, mis en ligne le 05 février 2021, consulté le 16 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/quaderni/1417 ; DOI : 10.4000/quaderni.1417

Haut de page

Auteurs

Frédéric Clavert

C2DH, Université du Luxembourg

Valérie Schafer

C2DH, Université du Luxembourg

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • OpenEdition Journals