Navigation – Plan du site
Dossier

Un témoignage sur Lucien Sfez

Daniel Dayan
p. 9-12
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

1
2
3
4
5
6
7
8

Aperçu du texte

« Dans les sociétés en voie d’écroulement, écrivait Lucien Sfez, il naît des devins à toute heure. »

1

Je ne veux pas répéter ce que d’autres ont dit bien mieux que je ne saurais le faire. Je voudrais plutôt décrire quelques moments d’une amitié esquissée, une amitié à laquelle mes itinérances de conférencier-voyageur n’ont pas laissé le temps de vraiment s’épanouir. C’est ce que j’aurais voulu dire à Lucien mais il est trop tard. Voici alors quelques images de lui. Ces images composent, bien sûr, un portait double. C’est Lucien qu’on voit, mais ce sont mes mots qu’on entend.

2

L’une de mes premières rencontres avec Lucien eut lieu au château de Cerisy-la-Salle. Il m’avait invité à la décade qui lui était consacrée. Lucien était assis dans un fauteuil Louis XIII que l’on avait placé pour lui, au premier rang de l’auditoire, sur le côté. Il suivait les débats de ce regard brûlant dont il savait si bien éteindre l’intensité.

Lucien était un professeur à l’italienne – ce que les Français ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Daniel Dayan, « Un témoignage sur Lucien Sfez », Quaderni, 99-100 | 2020, 9-12.

Référence électronique

Daniel Dayan, « Un témoignage sur Lucien Sfez », Quaderni [En ligne], 99-100 | Hiver 2019-2020, mis en ligne le 05 janvier 2020, consulté le 04 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/quaderni/1535

Haut de page

Auteur

Daniel Dayan

Directeur de recherches émérite au CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • OpenEdition Journals