Navigation – Plan du site
Dossier

La ville se métamorphose, elle se qualifie désormais de smart : que révèlent ces nouveaux récits ?

The city is undergoing a metamorphosis, it now calls itself smart : what do these ‘new’ stories reveal ?
Cynthia Ghorra-Gobin
p. 27-37

Résumés

Après avoir rappelé l’invention de nouveaux mots et concepts pour qualifier les mutations de la ville en lien avec la mondialisation et la globalisation, l’article s’interroge sur le sens à accorder aux cinq principaux récits qui entourent la ville devenue smart. Il suggère d’adopter le principe d’une mobilisation sociale au profit de l’invention d’une condition éthique du recours à l’Intelligence Artificielle (IA).

Haut de page
Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2023.
Consulter cet article

Plan

De l’impact de la mondialisation et de la globalisation : émergence de nouveaux concepts
Villes globales vs. villes secondes
De la métropolisation : edge city, cluster, creative class
Les récits de la smart city
La quête de la performance de la gestion urbaine dans un marché mondialisé
Utopie & fiction
Un ancrage dans l’urbanisme des réseaux
Intelligence artificielle (IA) et surveillance soft
L’éthique au secours de la ville devenue smart ?

Aperçu du texte

Les discours sur la ville sont multiples et hétéro­gènes au sein des sciences sociales. Ils peuvent varier en fonction de l’ancrage disciplinaire (sciences politiques, géographie, sociologie, économie, économie politique) et des intentions de recherche mais les plus récents ont tous en commun de souligner (1) l’intensification de l’urbanisation au niveau mondial ainsi que (2) la complexité croissante de l’entité urbaine à l’heure du régime métropolitain. L’OCDE qualifie en effet le XXIe siècle comme celui des villes et des métropoles alors que le XXe aura été celui des États et le XIXe celui des empires. La revue Tous urbains créée il y a quelques années par le philosophe Olivier Mongin privilégie l’hypothèse de l’urbanisation, vecteur de la mondialisation. Les villes se métamorphosent et leurs structures se transforment : elles comptent une multiplicité d’intervenants incluant aussi bien des acteurs locaux que des acteurs externes pendant que leurs politiques publiques traditionnel...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Cynthia Ghorra-Gobin, « La ville se métamorphose, elle se qualifie désormais de smart : que révèlent ces nouveaux récits ? », Quaderni, 99-100 | 2020, 27-37.

Référence électronique

Cynthia Ghorra-Gobin, « La ville se métamorphose, elle se qualifie désormais de smart : que révèlent ces nouveaux récits ? », Quaderni [En ligne], 99-100 | Hiver 2019-2020, mis en ligne le 01 janvier 2023, consulté le 11 août 2020. URL : http://journals.openedition.org/quaderni/1545 ; DOI : https://doi.org/10.4000/quaderni.1545

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • OpenEdition Journals