Navigation – Plan du site

AccueilNuméros103CommunicationDe l’invention du Repas gastronom...

Communication

De l’invention du Repas gastronomique des Français aux Cités de la gastronomie : un patrimoine culturel immatériel en devenir (1ère partie)

Dominique Pagès
p. 119-142

Résumés

Ce premier article s’intéresse au réseau des quatre Cités de la Gastronomie qui se met en place dans le paysage culturel français (Lyon, Tours, Dijon et Paris Rungis) et ceci dans le contexte d’une mise à mal des cultures alimentaires et gastronomiques. Après un détour critique sur les fondements de leur naissance (répondre aux enjeux culturels et politiques de la reconnaissance des Patrimoines Culturels Immatériels) et sur leur genèse mouvementée (les conditions et les modalités de la candidature française à l’inscription du Repas Gastronomique Français sur la liste de l’UNESCO), il en propose une lecture communicationnelle. Si ces quatre projets participent bien à la reconnaissance culturelle d’une « gastro­nomie responsable » et d’un patrimoine atypique, chacun s’est positionné, non sans heurts, en abordant le Repas Gastronomique des Français à partir d’angles de vue singuliers et en s’inscrivant dans des territoires contrastés.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

De la candidature à l’inscription
La liste UNESCO : les paradoxes d’un succès
Aux origines de la candidature
La construction scientifique de la Candidature : brève analyse d’un repenti
Le RGF et sa patrimonialisation
Des promesses à la gestion concrète de l’inscription
Le réseau des Cités : la tentation européenne ?
Des musées dédiés à la gastronomie aux cités : un système mondial en mouvement
En France
En Europe
Un Monde gourmand en mouvement
Les Cités : des réponses culturelles au développement de nos territoires et de leurs communautés
Mais qu’est-ce qu’une Cité ?
La Cité de Lyon
La Cité de Tours
La Cité de Dijon
La Cité de Paris Rungis
Conclusion de la 1ère partie

Aperçu du texte

Ouverte en octobre 2019, la Cité de la gastronomie de Lyon a officielle­ment fermé ses portes le 6 juillet 2020. Ses responsables (son directeur Florent Bonnetain et l’exploitant espagnol Magma Cultura mandaté par la métropole) ont jeté l’éponge, annonçant, via un laconique communiqué de presse, leur renoncement et, de là, la fermeture de la Cité. Bien sûr, comme de nombreux autres acteurs culturels en France et en Europe, la Cité a subi les impacts financiers de la crise sanitaire, du confinement, des restrictions liées au déconfinement. Mais, dès son ouverture déjà, elle avait dû faire face à des difficultés précarisant son fonctionnement. De multiples causes de cet échec ont été énoncées dans les médias, assez sporadiquement : au regard de l’ambition culturelle affichée, certains observateurs l’ont parfois assimilé à un fiasco, inscrit dès le départ dans la médiocrité de la propo­sition muséale (supposée explorer les liens entre santé et alimentation), dans les maladresses de cer...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Pagès, « De l’invention du Repas gastronomique des Français aux Cités de la gastronomie : un patrimoine culturel immatériel en devenir (1ère partie) »Quaderni, 103 | 2021, 119-142.

Référence électronique

Dominique Pagès, « De l’invention du Repas gastronomique des Français aux Cités de la gastronomie : un patrimoine culturel immatériel en devenir (1ère partie) »Quaderni [En ligne], 103 | Printemps 2021, mis en ligne le 02 janvier 2024, consulté le 22 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/quaderni/2035 ; DOI : https://doi.org/10.4000/quaderni.2035

Haut de page

Auteur

Dominique Pagès

GRIPIC, CELSA-Sorbonne Université

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Fondation Maison des sciences de l’homme
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search