Navigation – Plan du site

Séquence de comblement d’un paléovallon en contexte de plateau beauceron (290-10 ka) : la coupe de Courville‑sur‑Eure (Eure‑et‑Loir, France)

An infilling up sequence of a small fossil valley in the Beauce plateau context (290-10 ka) : Courville‑sur‑Eure stratigraphic section (Eure‑et‑Loir, France)
Céline Coussot, Morgane Liard, Sebastian Kreutzer et Norbert Mercier
p. 167-183

Résumés

Le front de taille d’une carrière à Courville-sur-Eure (Eure-et-Loir, France) a révélé une importante épaisseur de limons colmatant un paléovallon creusé dans le substrat tertiaire en rive gauche de l’Eure. Les caractéristiques macroscopiques des unités pédo-sédimentaires suggéraient une mise en place au cours du Pléistocène. La rareté d’observations de telles accumulations en contexte de plateau dans le nord de la région Centre a conduit à réaliser une série d’études dans le but de documenter au mieux ces dépôts. Ainsi, six échantillons destinés à des datations par luminescence ont été prélevés sur l’ensemble de la séquence, tandis que des prélèvements pour des analyses granulométriques, chimiques et micromorphologiques ont été réalisés dans sa partie centrale. Les résultats des datations montrent que le comblement s’étend de la seconde partie du Pléistocène moyen, aux environs de 290 ka, jusqu’à l’Holocène. Les études micromorphologiques et granulométriques concernent la période comprise entre le dernier interglaciaire eemien et le Pléniglaciaire weichselien moyen. Elles montrent l’existence de sols polyphasés cumuliques, alimentés régulièrement par des petits apports latéraux. Régionalement, il s’agit de la troisième séquence stratigraphique pléistocène à bénéficier d’une campagne de datations numériques, après celle de Bonneval (Sun et al., 2010 ; DESPRIÉE et al., 2018) et celle d’Illiers-Combray (BORDERIE et al., 2019). Outre l’aspect purement chronostratigraphique, ces résultats sont importants pour la recherche archéologique en contexte préventif car ils assurent l’existence d’un fort potentiel de conservation des sites paléolithiques.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2021.

Plan

1 - Introduction
2 - Objectifs et méthodes
3 - Stratigraphie du paléovallon
3.1 - Description des unités pédo-sédimentaires
3.2 - Analyses sédimentologiques
3.2.1 - Résultats des analyses granulométriques
3.2.2 - Résultats des analyses chimiques
3.3 - Étude micromorphologique
4 - Datations
5 - Interprétations chronostratigraphiques
5.1 - L’enregistrement sédimentaire des cycles glaciaire-interglaciaire du pléistocène moyen (SIM 8 À 6)
5.2 - l’enregistrement sédimentaire eemien-weichselien (SIM 5E À 3)
6 - Conclusion

Aperçu du texte

1 - Introduction

En 2010, l’exploitation de la carrière Genet-Rasori à Courville-sur-Eure (Eure-et-Loir, France), implantée sur le plateau qui se développe en rive gauche de l’Eure, a fait apparaître dans le front de taille un paléovallon, creusé dans le substrat géologique et colmaté par une séquence lœssique de plusieurs mètres (fig. 1). Totalement masqué en surface, il se raccorde à un vallon, partiellement actif, qui prend naissance quelques centaines de mètres plus à l’ouest.

La commune de Courville se situe à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de la ville de Chartres. Elle est traversée par le cours de l’Eure qui, dans ce secteur, s’écoule selon un axe ouest-est avant de bifurquer à angle droit pour prendre une direction générale sud-sud-est/nord-nord-ouest jusqu’à sa confluence avec la Seine. La vallée de l’Eure est encaissée dans des plateaux formés par la craie turonienne dont la partie sommitale altérée a constitué une épaisse couche d’Argiles à silex (GIGOT et al., 1990)...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Céline Coussot, Morgane Liard, Sebastian Kreutzer et Norbert Mercier, « Séquence de comblement d’un paléovallon en contexte de plateau beauceron (290-10 ka) : la coupe de Courville‑sur‑Eure (Eure‑et‑Loir, France) », Quaternaire, vol. 30/2 | 2019, 167-183.

Référence électronique

Céline Coussot, Morgane Liard, Sebastian Kreutzer et Norbert Mercier, « Séquence de comblement d’un paléovallon en contexte de plateau beauceron (290-10 ka) : la coupe de Courville‑sur‑Eure (Eure‑et‑Loir, France) », Quaternaire [En ligne], vol. 30/2 | 2019, mis en ligne le 01 juin 2021, consulté le 20 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/quaternaire/11740 ; DOI : 10.4000/quaternaire.11740

Haut de page

Auteurs

Céline Coussot

 Institut de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap), 121 rue d’Alésia, FR-75014 PARIS ;  Laboratoire de Géographie Physique, UMR 8591, 1 place Aristide Briand, FR-92195 MEUDON cedex. Courriel : celine.coussot@inrap.fr

Articles du même auteur

Morgane Liard

Institut de Recherches Archéologiques Préventives (Inrap), 121 rue d’Alésia, FR-75014 PARIS ;  Université Clermont Auvergne, CNRS, GEOLAB, FR-63000 CLERMOND-FERRAND. Courriel : morgane.liard@inrap.fr

Articles du même auteur

Sebastian Kreutzer

 Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie (CRP2A), UMR 5060 IRAMAT, Esplanade des Antilles, FR-33600 PESSAC cedex. Courriel : sebastian.kreutzer@u‑bordeaux‑montaigne.fr

Articles du même auteur

Norbert Mercier

 Centre de Recherche en Physique Appliquée à l’Archéologie (CRP2A), UMR 5060 IRAMAT, Esplanade des Antilles, FR-33600 PESSAC cedex. Courriel : norbert.mercier@u‑bordeaux‑montaigne.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • OpenEdition Journals