Navigation – Plan du site

Caractérisation par les foraminifères des environnements archéologiques et du cadre paysager - exemple d’application sur Quentovic (embouchure de la Canche, France)

Foraminiferal caracterisation of the archeological environment and landscape - example of Quentovic (the Canche river mouth, France)
Eric Armynot du Châtelet, Alexy Duvaut‑Robine et Murielle Meurisse-Fort
p. 211-223

Résumés

Quentovic est un emporium mérovingien et carolingien, situé sur la commune de La Calotterie, à une douzaine de kilomètres vers l’est de l’embouchure de la Canche (Nord-de-France). Si les contours de cet emporium en rive gauche sont connus, la configuration géographique exacte et l’ampleur de ce portus demandent à être précisées. Vingt-et-un échantillons de sédiments, à raison de trois sur chacune des sept unités stratigraphiques analysées (quatre sur une coupe Nord et trois sur une coupe Sud) ont été échantillonnés en 2014 lors de la fouille archéologique de la parcelle AC277. L’objectif de l’étude est de reconstituer les environnements de dépôt et leur évolution temporelle au cours de la première phase d’occupation et éventuellement de préciser la proximité du portus. Les outils mis en œuvre en complément de l’approche archéologique sont des micro-organismes fossilisables diversifiés et répandus : les foraminifères. Ils sont largement distribués dans tous les milieux marins et continentaux. La composition taxonomique, la diversité des espèces et la répartition spatiale des assemblages sont fortement contrôlées par l’environnement. En croisant les informations contenues dans les sédiments (distribution granulométrique, meiofaune, résultats archéologiques) et en interprétant les données meiofaunistiques à laide dune analyse discriminante (LDA) couplée à une analyse en réseau de neurone (NNET), l’environnement reconstitué correspond à un paysage estuarien à la transition entre le marais maritime et la vasière intertidale propice au développement de l’habitat à l’époque carolingienne.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2021.

Plan

1 - Introduction
2 - Contextes géographique et archéologique
2.1 - Cadre géographique de l’étude et de la parcelle
2.2 - Contexte archéologique
3 - Matériels et méthodes
3.1 - Stratégie d’échantillonnage
3.2 - Analyses granulométriques
3.3 - Analyse de la meiofaune
3.4 - Reconstitution statistique de l’environnement de dépôt
4 - Résultats
4.1 - Étude sédimentologique
4.2 - Étude de la meiofaune
5 - Discussion
5.1 - contexte sédimentaire et composition faunistique
5.2 - Interprétation paléo-environnementale
6 - Conclusion et perspectives

Aperçu du texte

1 - Introduction

Quentovic est un emporium mérovingien et carolingien, dont la localisation est désormais attestée depuis les années 1980, grâce aux recherches menées par David Hill (1990). Ces travaux ont consisté en une vaste campagne de soixante-huit sondages, menée entre 1984 et 1992, permettant de mettre en valeur la zone archéologique délimitant l’emporium d’une surface d’environ 45 hectares (fig. 1). Les principaux résultats font état d’une continuité chronologique entre les occupations mérovingienne et carolingienne, d’activités spécifiques à travers la reconnaissance de mobiliers caractéristiques, d’une multitude de céramiques de types très divers et de zones d’occupation datées du bas Moyen Âge. En revanche, au sein de l’emporium, l’emplacement exact du portus reste aujourd’hui méconnu. Depuis 2005, des aménagements urbains successifs sur la commune de La Calotterie ont donné lieu à plusieurs opérations d’archéologie préventive centrées sur le hameau de Visemarest et à plus...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Eric Armynot du Châtelet, Alexy Duvaut‑Robine et Murielle Meurisse-Fort, « Caractérisation par les foraminifères des environnements archéologiques et du cadre paysager - exemple d’application sur Quentovic (embouchure de la Canche, France) », Quaternaire, vol. 30/2 | 2019, 211-223.

Référence électronique

Eric Armynot du Châtelet, Alexy Duvaut‑Robine et Murielle Meurisse-Fort, « Caractérisation par les foraminifères des environnements archéologiques et du cadre paysager - exemple d’application sur Quentovic (embouchure de la Canche, France) », Quaternaire [En ligne], vol. 30/2 | 2019, mis en ligne le 01 juin 2021, consulté le 22 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/quaternaire/11794 ; DOI : 10.4000/quaternaire.11794

Haut de page

Auteurs

Eric Armynot du Châtelet

Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences UMR 8187 LOG CNRS/Lille/ULCO, Bât SN5, Cité scientifique, FR‑59655 VILLENEUVE D’ASCQ. Courriel : eric.armynot@univ-lille.fr

Alexy Duvaut‑Robine

Inrap, centre archéologique de Achicourt, 7 rue pascal, FR-62217 ACHICOURT. Courriel : alexy.duvaut-robine@inrap.fr;  Institut de Recherches Historiques du Septentrion (IRHIS), UMR 8529 CNRS/Université de Lille, Université de Lille, Bât. A, Domaine du Pont-de-Bois, Rue du Barreau, BP 60149, FR-59653 VILLENEUVE d’ASCQ cedex.

Murielle Meurisse-Fort

 Conseil départemental du Pas-de-Calais, Direction de l’Archéologie, Hôtel du Département, FR-62018 ARRAS cedex 9.Courriel : meurisse.fort.murielle@pasdecalais.fr;  Histoire, Archéologie, Littérature des Mondes Anciens (HALMA), UMR 8164 CNRS/Université de Lille/Ministère de la Culture, Université de Lille, Bât. E - Quartier Ouest (1er étage), Domaine du Pont-de-bois, Rue du Barreau, BP 60149, FR-59653 VILLENEUVE d’ASCQ cedex

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • OpenEdition Journals