Navigation – Plan du site

AccueilNuméros31/1Le tardiglaciaire et l’holocène d...

Le tardiglaciaire et l’holocène du ried de la Zorn à Weyersheim (Alsace, France) : données nouvelles sur les paléoenvironnements et les dynamiques de peuplement d’une zone humide en périphérie de la plaine rhénane

The lateglacial and holocene in the Zorn ried at Weyersheim (Alsace, France): new data on palaeoenvironments and settlement dynamics of a humid area in the periphery of the rhine valley
Patrice Wuscher, Estelle Rault, Michaël Chosson et Agnès Gauthier
p. 19-31

Résumés

La plaine du Rhin est ponctuée de vastes zones humides, ou rieds, caractérisées par des sols argileux sombres évolués et des formations tourbeuses. Ces rieds pourraient avoir joué un rôle important dans les dynamiques de peuplement de l’espace rhénan. Les opérations archéologiques menées récemment au sud de la confluence du Rhin et de la Zorn, son principal affluent vosgien en aval de Strasbourg, permettent d’éclairer l’histoire du principal ried au nord de la ville depuis la fin du dernier cycle glaciaire. Les résultats présentés ici complètent un modèle d’évolution général élaboré dans les années 80. Ils témoignent d’un déplacement de la bande active du Rhin vers l’est au cours du Subboréal (3450-820 cal BCE) qui a permis l’édification d’un cône alluvial par la Zorn et le développement d’une zone humide occupée par une prairie et des aulnes. Si l’homme est présent dans le secteur dès la fin du Néolithique (IVe millénaire avant notre ère), les principaux vestiges archéologiques découverts sont les restes d’un établissement rural composé de plusieurs bâtiments et annexes du VIIe siècle avant notre ère. Pour le début du Subatlantique (à partir de 820 ans cal BCE), les données environnementales concernant le drainage des sols et le maintien ou non de l’aulnaie semblent contradictoires. Cette contradiction peut résulter des limites de la calibration des datations au radiocarbone, mais surtout refléter une complexité croissante des systèmes socio-économiques et agro-pastoraux.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mars 2022.

Plan

1 - Introduction
2 - Méthodes
3- Géomorphologie et successions stratigraphiques
3.1 - Géométrie d’ensemble
3.2 - Succession stratigraphique de la plaine
3.3 - Remblaiement du paléo-chenal
3.4 - Résultats des tests palynologiques
3.5 - Vestiges archéologiques et répartition de l’habitat
4 - Discussion
4.1 - Ried et chenal de la Zorn depuis la fin du Weichselien
4.2 - Un dispositif géomorphologique singulier
4.3 - Une trajectoire de l’hydrosystème rythmée par les grandes périodes de l’Holocène
4.4 - Des zones humides aux trajectoires différentes, surtout à partir de l’âge du fer
5 - Conclusion et perspectives

Aperçu du texte

1 - Introduction

La plaine du Rhin est ponctuée de vastes zones humides, dénommées « rieds », caractérisées par des sols argileux sombres et des formations tourbeuses. Ces rieds pourraient avoir joué un rôle important dans les dynamiques de peuplement de l’espace rhénan par les sociétés du Néolithique au Moyen-Âge (Boës, 2005 ; Lasserre et al., 2011). Le terme de ried désigne toutefois des espaces divers qui se différencient par leurs trajectoires géomorphologiques : espaces de divagation du Rhin et de ses affluents durant l’Holocène, comme par exemple dans la région de Colmar (Hirth, 1971) ou milieux liés à la structure géologique du Fossé Rhénan, comme le ried de l’Andlau, à l’arrière de la terrasse Weichselienne d’Erstein (Vogt, 1992).

De fait, la plaine du Rhin est caractérisée par différents styles fluviaux (Schmitt et al., 2016), hérités principalement du Pléistocène supérieur et qui résultent notamment des systèmes de pente et de la paléodynamique des cours d’eau. Il est encor...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Wuscher, Estelle Rault, Michaël Chosson et Agnès Gauthier, « Le tardiglaciaire et l’holocène du ried de la Zorn à Weyersheim (Alsace, France) : données nouvelles sur les paléoenvironnements et les dynamiques de peuplement d’une zone humide en périphérie de la plaine rhénane  », Quaternaire, 31/1 | 2020, 19-31.

Référence électronique

Patrice Wuscher, Estelle Rault, Michaël Chosson et Agnès Gauthier, « Le tardiglaciaire et l’holocène du ried de la Zorn à Weyersheim (Alsace, France) : données nouvelles sur les paléoenvironnements et les dynamiques de peuplement d’une zone humide en périphérie de la plaine rhénane  », Quaternaire [En ligne], 31/1 | 2020, mis en ligne le 01 mars 2022, consulté le 27 septembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/quaternaire/13139 ; DOI : https://doi.org/10.4000/quaternaire.13139

Haut de page

Auteurs

Patrice Wuscher

Archéologie Alsace, 11 rue Jean-François Champollion, FR-67600 SÉLESTAT. Courriel : patrice.wuscher@archeologie.alsace; Laboratoire Image Ville Environnement, UMR 7362 Université de Strasbourg/CNRS, 3 rue de l’Argonne, FR-67000 STRASBOURG.

Articles du même auteur

Estelle Rault

Archéologie Alsace, 11 rue Jean-François Champollion, FR-67600 SÉLESTAT ; Archéologie et Histoire ancienne en Méditerranée et en Europe/ArcHiMède/UMR 7044 Université de Strasbourg/Université de Haute‑Alsace/CNRS/Ministère de la Culture, MISHA, 5 allée du Général Rouvillois, CS 50008, FR-67083 STRASBOURG cedex.

Michaël Chosson

Archéologie Alsace, 11 rue Jean-François Champollion, FR-67600 SÉLESTAT ; Archéologie et Histoire ancienne en Méditerranée et en Europe/ArcHiMède/UMR 7044 Université de Strasbourg/Université de Haute‑Alsace/CNRS/Ministère de la Culture, MISHA, 5 allée du Général Rouvillois, CS 50008, FR-67083 STRASBOURG cedex.

Agnès Gauthier

Laboratoire de Géographie Physique : Environnements Quaternaires et Actuels, UMR 8591 CNRS/Université Paris 1/UPEC

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search