Navigation – Plan du site

Nouvelles données sur le paysage végétal
de la moyenne vallée de l’Oise au subboréal :
l’étude de la séquence organique de Thourotte
(Oise, France)

New data on the landscape of middle Oise valley during subboreal: study of the organic sequence of Thourotte (Oise, France)
Chantal Leroyer, Gael Barracand, Céline Coussot, Elise Werthe, Guillaume Hulin, Fany Jude, Charlotte Leduc et Gisèle Allenet de Ribemont
p. 471-489

Résumés

Liée à l’aménagement du canal « Seine-Nord Europe », la fouille préventive, menée par l’Inrap à Thourotte « La Motte » (60), a permis de renseigner d’un point de vue archéologique mais aussi paléoenvironnemental le secteur encore peu documenté de la moyenne vallée de l’Oise en amont de Compiègne. La reconnaissance géophysique et morphosédimentaire d’un paléochenal de l’Oise entaillant une montille a entrainé la mise en place d’une étude pluridisciplinaire : sédimentologie, archéologie, palynologie, xylologie, archéozoologie, dendrochronologie, radiocarbone. Si les études sédimentologiques ont permis d’avoir une vision de l’évolution de la plaine alluviale depuis la fin du dernier glaciaire, les autres approches ont surtout concerné le comblement organique du chenal. Celui-ci se déroule durant la première partie du Subboréal, entre environ 3600 et 2700 cal BC. L’environnement local apparait dominé par une aulnaie à la périphérie de laquelle se développe une chênaie. La sédimentation organique débute dans un contexte de reconquête forestière qui conduit à une densification de la couverture arborée. Vers 3000 cal BC, la ripisylve est défrichée et quelques parcelles sont cultivées. La nette rudéralisation des lieux indique leur fréquentation régulière, voire leur mise en pâture. Ces activités agro-pastorales sont probablement le fait de groupes humains de la fin du Néolithique récent / début du Néolithique final qui ont laissé quelques vestiges sur la montille et dans le chenal.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

1 - Introduction
2 - Matériel et méthodes d’étude
3 - Résultats
3.1 - Le contexte sédimentaire du fond de vallée
3.1.1 - Reconnaissance des grands corps sédimentaires par la géophysique
3.1.2 - Séquences pédo-sédimentaires et occupations humaines
3.2 - Les données archéologiques
3.3 - Les données polliniques
3.4 - Les bois
3.5 - La faune
3.6 - Les datations
4 - Interprétation et discussion
4.1 - L’âge du comblement organique du paléochenal
4.2 - L’environnement végétal au début du subboréal
4.3 - L’exploitation du milieu à la fin du Néolithique
4.4 - Évolution de la plaine alluviale depuis la fin du Pléniglaciaire supérieur
5 - Conclusion

Aperçu du texte

1 - Introduction

Les plaines alluviales ont, depuis longtemps, retenu l’attention tant des archéologues que des paléoenvironnementalistes. Elles constituent en effet des espaces privilégiés pour les groupes humains qui y ont implanté leurs habitats et y ont développé nombre d’activités. De plus, les fonds de vallées présentent souvent des remplissages sédimentaires variés qui reflètent bien les modifications environnementales de l’Holocène. Comme le reste du Bassin parisien, la vallée de l’Oise a fait l’objet de nombreuses études pluridisciplinaires, principalement concentrées dans le secteur aval de Compiègne (Pastre et al., 1997, 2014) ou en Ile-de-France (Krier, 2004). En revanche, le secteur amont de la confluence Aisne-Oise reste peu documenté. La découverte d’un site archéologique implanté en bordure d’un paléochenal de l’Oise à Thourotte « La Motte » (49°28’45.59’’N / 2°43’42.11’’E ; 34 m NGF) est ainsi apparue comme une belle opportunité pour combler cette lacune. Liée à l’am...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chantal Leroyer, Gael Barracand, Céline Coussot, Elise Werthe, Guillaume Hulin, Fany Jude, Charlotte Leduc et Gisèle Allenet de Ribemont, « Nouvelles données sur le paysage végétal
de la moyenne vallée de l’Oise au subboréal :
l’étude de la séquence organique de Thourotte
(Oise, France)
 », Quaternaire, vol. 28/4 | 2017, 471-489.

Référence électronique

Chantal Leroyer, Gael Barracand, Céline Coussot, Elise Werthe, Guillaume Hulin, Fany Jude, Charlotte Leduc et Gisèle Allenet de Ribemont, « Nouvelles données sur le paysage végétal
de la moyenne vallée de l’Oise au subboréal :
l’étude de la séquence organique de Thourotte
(Oise, France)
 », Quaternaire [En ligne], vol. 28/4 | 2017, mis en ligne le 01 décembre 2019, consulté le 19 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/quaternaire/8469 ; DOI : 10.4000/quaternaire.8469

Haut de page

Auteurs

Chantal Leroyer

MCC / DGPAT / SDA, 182 rue Saint-Honoré, FR-75033 PARIS cedex 01. Courriel : chantal.leroyer@univ-rennes1.fr;UMR 6566 - CReAAH, Laboratoire « ArchéoSciences », CNRS, Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu, bât. 24-25

Articles du même auteur

Gael Barracand

 UMR 6566 - CReAAH, Laboratoire « ArchéoSciences », CNRS, Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu, bât. 24-25, CS 74205, FR-35042 RENNES cedex. Courriel : gael.barracand@gmail.com; Inrap, 121 rue d’Alésia, FR-75014 PARIS

Céline Coussot

 Inrap, 121 rue d’Alésia, FR-75014 PARIS. Courriels : celine.coussot@inrap.fr;  UMR 8591 - Laboratoire de Géographie Physique (LGP), CNRS, 1 place Aristide Briand, FR-92195 MEUDON cedex

Elise Werthe

UMR 6566 - CReAAH, Laboratoire « ArchéoSciences », CNRS, Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu, bât. 24-25, CS 74205, FR-35042 RENNES cedex. Courriel : elise.werthe@live.fr ;

Guillaume Hulin

Inrap, 121 rue d’Alésia, FR-75014 PARIS. Courriel : guillaume.hulin@inrap.fr; UMR 7619 -METIS, UPMC, 4 place Jussieu FR-75252 PARIS cedex 05

Fany Jude

 UMR 6566 - CReAAH, Laboratoire « ArchéoSciences », CNRS, Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu, bât. 24-25, CS 74205, FR-35042 RENNES cedex. Courriel :fany.jude@gmail.com

Charlotte Leduc

Inrap, 121 rue d’Alésia, FR-75014 PARIS. Courriel : charlotte.leduc@inrap.fr; UMR 8215 - Trajectoires. M. A. E., 21 allée de l’Université, FR–92000 NANTERRE

Gisèle Allenet de Ribemont

 UMR 6566 - CReAAH, Laboratoire « ArchéoSciences », CNRS, Université de Rennes 1 Campus de Beaulieu, bât. 24-25, CS 74205, FR-35042 RENNES cedex;  Inrap, 121 rue d’Alésia, FR-75014 PARIS. Courriel: gisele.allenet‑de‑ribemont@inrap.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • OpenEdition Journals