Navigation – Plan du site

Comparative taphonomical studies of sympatric hyenids (crocuta crocuta and hyaena hyeana) bone assemblages, insights from modern dens in Kenya

Etudes taphonomiques comparatives entre des assemblages osseux d’espèces d’hyènes sympatriques (crocuta crocuta et hyaena hyeana), apport des repaires actuels du Kenya
Ogeto Mwebi et Jean‑Philip Brugal
p. 13-20

Résumés

Cinquante repaires actuels d’hyène ont été étudiés afin de comparer les assemblages osseux des deux espèces d’hyènes présentes au Kenya, provenant des régions de Samburu et de Shompole. Les accumulations osseuses des hyènes tachetées sont dominées par des ongulés de taille III alors que celles d’hyènes rayées livrent plus d’ongulés de taille I et II. Les représentations squelettiques montrent des modèles différents entre les deux prédateurs, en relation avec leur comportement alimentaire (chasse vs charognage). Notre analyse néo-taphonomique apporte des références complémentaires qui peuvent être utiles pour les assemblages osseux et leurs modifications à la fois dans les questions d’écologie et de conservation mais aussi dans les études archéozoologique et paléontologiques.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mars 2020.

Plan

1 - Introduction
2 - Materials and methods
2.1 - Study areas and samples
2.2 - Data collection and analysis
3 - Results
4 - Concluding remarks

Aperçu du texte

1 - Introduction

In Africa, besides humans, the three species of hyaenas (striped, spotted and brown), the leopard, some canids, mongooses, the porcupine and birds (owls, eagles, crows) are the other species known to accumulate large quantities of bones in their dens, lairs or roosting sites (Skinner et al. 1998 ; Pokines & Kerbis Peterhans, 2007 ; Lansing, et al. 2009 ; Brain, 1981). The hyaenids’ bones accumulating behaviour has been the centre of discussion for over a century due to their role in fossil assemblages’ taphonomy and are used as models to interpret these assemblages found in archaeological or paleontological contexts.

This study focused on a comparative bone remains analysis of the two sympatric hyaenas (C. crocuta (Cc), H. hyaena (Hh) of Kenya. Previous hyaena dens studies in Kenya focused on single dens that were used by spotted hyaenas (e.g., Bunn, 1983 ; Faith, 2007 ; Hill, 1983 ; Pokines & Kerbis Peterhans, 2007). The only other two striped hyaenas studies conduct...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ogeto Mwebi et Jean‑Philip Brugal, « Comparative taphonomical studies of sympatric hyenids (crocuta crocuta and hyaena hyeana) bone assemblages, insights from modern dens in Kenya », Quaternaire, vol. 29/1 | 2018, 13-20.

Référence électronique

Ogeto Mwebi et Jean‑Philip Brugal, « Comparative taphonomical studies of sympatric hyenids (crocuta crocuta and hyaena hyeana) bone assemblages, insights from modern dens in Kenya », Quaternaire [En ligne], vol. 29/1 | 2018, mis en ligne le 01 mars 2020, consulté le 23 juin 2018. URL : http://journals.openedition.org/quaternaire/8563 ; DOI : 10.4000/quaternaire.8563

Haut de page

Auteurs

Ogeto Mwebi

National Museum, Nairobi (Kenya) Email: ogeto‑mwebi@yahoo.com

Jean‑Philip Brugal

USR 3336 IFRA-Nairobi (Kenya) & AMU, CNRS, MCC, UMR 7269 LAMPEA Aix-en-Provence (France). Email: brugal@mmsh.univ-aix.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Association française pour l’étude du Quaternaire
  • OpenEdition Journals