Navigation – Plan du site
Dossier. Le genre des controverses

« Vous voulez réagir ? ». L’étude des controverses médiatiques au prisme des intensités affectives

Would You Like to React?”. Analyzing Media Controversies as Affective Intensities
Nelly Quemener
p. 23-41

Résumés

Partant d’une difficulté théorique et méthodologique, l’article propose l’ébauche d’une méthode qui consiste à prendre en compte les dimensions affectives des controverses médiatiques. Si une approche constructiviste élaborée à partir des écrits des cultural studies invite à saisir les controverses comme des lieux de conflictualité et de cristallisation de tensions sociales, elle ne permet pas de rendre pleinement compte du versant polémique, chargé d’affect et d’émotions, des controverses médiatiques. Aussi l’article se tourne-t-il vers les travaux sur les affects en tant qu’ils offrent les outils pour penser les intensités affectives qui constituent les controverses médiatiques, ainsi que leur rôle dans le fonctionnement de l’idéologie et la configuration du pouvoir. Il s’attache enfin à montrer dans quelle mesure la notion de « réaction », utilisée pour qualifier et appréhender les interventions publiques dans une controverse, permet d’articuler les intensités affectives et les prises de position dans les rapports de pouvoir.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

La production discursive des idéologies dans les médias
Du discursif à l’affectif : intensités, émotions et réactions
Régimes affectifs et résistances dans les controverses
Conclusion

Aperçu du début du texte

Il est des « terrains minés » (Albera, 2001), des « milieux difficiles » (Boumaza, Campana, 2007), qui ne se laissent pas si facilement constituer en objets de recherche tant les tensions qui les traversent rendent délicates la production et la revendication d’un regard distancié. Certaines controverses médiatiques en font partie. Objets « saturés de luttes de signification » (ibid) et d’affects (Ahmed, 2004 : 11), elles se caractérisent par une intensité dont témoignent, du point de vue quantitatif, le nombre important d’interventions publiques, de productions médiatiques et de discussions en ligne, ainsi que, d’un point de vue qualitatif, la dichotomisation des arguments et la cristallisation des positions en deux parties adverses (Amossy, 2014 : 46). Par le terme intensité, il s’agit d’insister sur la mécanique double des controverses qui implique, d’une part, des phénomènes de concentration de l’attention publique sur un sujet de débat, un enjeu spécifique, et, d’autre part, une...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nelly Quemener, « « Vous voulez réagir ? ». L’étude des controverses médiatiques au prisme des intensités affectives », Questions de communication, 33 | 2018, 23-41.

Référence électronique

Nelly Quemener, « « Vous voulez réagir ? ». L’étude des controverses médiatiques au prisme des intensités affectives », Questions de communication [En ligne], 33 | 2018, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 10 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/12088 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.12088

Haut de page

Auteur

Nelly Quemener

Institut de recherche médias, cultures, communication et numérique
Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
F-75005
nellyquemener[at]gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page