Navigation – Plan du site
Notes de recherche

« Mon dépanneur est vietnamien » ou les stéréotypes à la rescousse de la communication interculturelle dans le contexte du Québec

“My Seller is Vietnamese” or Stereotypes to the Rescue of Intercultural Communication in Quebec
Christian Agbobli
p. 169-186

Résumés

Le 25 janvier 2006, une série télévisée intitulée Pure laine faisait son apparition sur la chaîne publique québécoise Télé-Québec. Lors de sa sortie, Pure laine reçut un accueil plutôt favorable du milieu médiatique. Cette série de vingt-six épisodes, qui a duré deux saisons, présente de manière humoristique la diversité ethnoculturelle au Québec. La présente contribution vise à enrichir les pistes théoriques explorées dans la recherche en communication interculturelle en s’appuyant sur la série Pure laine. À travers le cas de cette série, on cherche à comprendre le traitement de la diversité par les médias et on interroge le rôle de ces derniers dans le processus de communication interculturelle.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

La série Pure laine, ses caractéristiques et son contexte d’émergence
L’idéologie et les médias : de la rhétorique discursive à Pure laine
Le fonctionnement de l’idéologie
La rhétorique discursive de l’idéologie
La communication interculturelle et les nouvelles frontières médiatiques
Les obstacles au recours médiatique de la communication interculturelle
Les nouvelles frontières médiatiques de la communication interculturelle
Conclusion

Aperçu du début du texte

Le 25 janvier 2006, une série télévisée intitulée Pure laine faisait son apparition sur la chaîne publique québécoise Télé-Québec. Lors de sa sortie, Pure laine reçut un accueil plutôt favorable du milieu médiatique. Cette série de vingt-six épisodes, qui a duré deux saisons, présente de manière humoristique la diversité ethnoculturelle au Québec. Dans la société, lorsque la question de l’interculturalité est abordée, des interrogations quant à la nature de la rencontre entre les cultures en présence apparaissent immanquablement. On s’interroge sur l’« autre » et ses caractéristiques et la rencontre avec l’Autre peut engendrer du pire comme du meilleur. Comme le souligne Tzvetan Todorov (1989 : 8) :

« L’histoire du discours sur l’autre est accablante. De tout temps les hommes ont cru qu’ils étaient mieux que leurs voisins. […] On peint donc le portrait de l’autre en projetant sur lui nos propres faiblesses ; il nous est à la fois semblable et inférieur. Ce qu’on lui a refusé avant to...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Agbobli, « « Mon dépanneur est vietnamien » ou les stéréotypes à la rescousse de la communication interculturelle dans le contexte du Québec », Questions de communication, 33 | 2018, 169-186.

Référence électronique

Christian Agbobli, « « Mon dépanneur est vietnamien » ou les stéréotypes à la rescousse de la communication interculturelle dans le contexte du Québec », Questions de communication [En ligne], 33 | 2018, mis en ligne le 01 septembre 2020, consulté le 09 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/questionsdecommunication/12295 ; DOI : 10.4000/questionsdecommunication.12295

Haut de page

Auteur

Christian Agbobli

Groupe d’études et de recherches axées sur la communication internationale et interculturelle
Université du Québec à Montréal
CA-H3C 3P8
agbobli.christian[at]uqam.ca

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page